Publicité
En savoir plus

« Chute d’une ville »

Lu par Claude Mathieu et Bibi Jacob

Publicité

Traduction de Claire Malroux

Poète anglais, Stephen SPENDER est né à Londres en 1909, il se joignit au groupe des poètes engagés des années 30 – fréquentait surtout Wystan Hugh Auden, Louis MacNeice, Cecil Day Lewis.

L’itinéraire de Spender le mène du marxisme au « retour sur soi » du poète. A cet égard, au-delà du libéralisme (1937) et La vie et le poète (1942) sont des ouvrages révélateurs.

Stephen Spender est l’auteur de nombreuses traductions, notamment de Garcia Lorca, Rilke, Schiller ou Toller. Il a publié, en 1985, une anthologie de ses poèmes et ses journaux 1939-83 où il y révèle une conscience politique aiguisée et y célèbre ses amis.

Références: Anthologie bilingue de la poésie anglaise, Bibliothèque de la Pléiade, nrf.

Réalisation : Christine Bernard-Sugy

Assistante : Pauline Ziadé

Equipe technique : Bernard Lagnel, Adrien Roch

Poésie contemporaine anglaise, choisie par Robert Davreu.

Références

L'équipe

Laurence Courtois
Collaboration