Plan du Paradis d'Alain Cavalier - Alain Cavalier / Caméra One
Plan du Paradis d'Alain Cavalier - Alain Cavalier / Caméra One
Plan du Paradis d'Alain Cavalier - Alain Cavalier / Caméra One
Publicité
Résumé

Trois invités, un cinéaste et deux auteures. La revue de poésie La tête et les cornes reçoit Alain Cavalier le temps d'un hors série et fait de sa poétique un objet d'écriture. Autour de lui, Marie de Quatrebarbes, poète et co-fondatrice de la revue et la traductrice et poète Lucie Taïeb.

avec :

Lucie Taïeb (écrivaine, traductrice), Marie de Quatrebarbes (auteure), Alain Cavalier (cinéaste).

En savoir plus

Nos invités :

Alain Cavalier : après avoir été assistant de Louis Malle sur Ascenseur pour l'échafaud et Les amants, il s'est lancé dans la réalisation avec des films courageux comme Le combat dans l'île (1961) et l'Insoumis (1964). Depuis, il n'a cessé d'épurer son art cinématographique, allant jusqu'à renoncer progressivement aux formes traditionnelles pour pouvoir être au plus près de son expérience de "filmeur".

Publicité

Marie de Quatrebarbes : auteure travaillant dans le champ de la poésie et de la performance. Elle a publié Les pères fouettards me hantent toujours (Lanskine, 2012), La vie moins une minute (Lanskine, 2014), et Gommage de tête (Éric Pesty, 2017). Elle a co-fondé la revue de traduction et poésie "La tête et les cornes" avec Maël Guesdon et Benoît Berthelier, et développe plusieurs projets éditoriaux, tels que la réédition de l’œuvre poétique de Michel Couturier en 2016.

Lucie Taïeb : maître de conférences en Allemand à l’université de Bretagne occidentale, essayiste - l’écriture poétique après 45 (Territoires de mémoire, l’écriture poétique à l’épreuve de la violence historique, Garnier, 2012), poétesse - Tout aura brûlé, ( 2013, Inaperçus); La retenue (Lanskine, 2015 ; Safe (L'Ogre, 2015) ; Depuis Distance (Lanskine, 2017) - , et traductrice de l'allemand - Kurt Schwitters, 'Ernst Jandl et de Friederike Mayröcker.

Références

L'équipe

Farine Manou
Farine Manou
Manou Farine
Production
François Caunac
Réalisation
Thierry Beauchamp
Collaboration