Daniil Harms, poète pour enfants ?

Daniil Harms vers 1930
Daniil Harms vers 1930 - Inconnu
Daniil Harms vers 1930 - Inconnu
Daniil Harms vers 1930 - Inconnu
Publicité

Métaphysique de l'anecdote et poèmes sans queue ni tête. Aujourd'hui Daniil Harms découpé par Gérald Auclin...

Avec
  • Gérald Auclin

L’œuvre de Daniil Harms (1905-1942) n'a commencé à être publiée en URSS que dans les années soixante grâce à ses textes pour enfants. Et pourtant il prétendait “avoir le don de semer le malheur autour de lui”. D’abord adepte des idées de Tolstoï, il participa aux mouvements de l’avant-garde russe à partir de 1924. C’est d’ailleurs au sein de l’Oberiou (l'Union pour l’art réel) qu’il écrivit ses premiers poèmes pour les enfants en 1928. Au fil des années trente, il se concentra de plus en plus sur la prose, des textes courts et absurdes, jusqu’à délaisser complètement la poésie. Arrêté en 1941 pour avoir tenu des “propos défaitistes”, il mourut dans un hôpital psychiatrique soviétique un an plus tard.

Avec Gérald Auclin pour sa traduction et ses illustrations de J’ai oublié comment ça s’appelle de Daniil Harms ( The Hoochie Coochie, 2022).

Publicité
J'ai oublié comment ça s'appelle
J'ai oublié comment ça s'appelle
- Gérald Auclin / The Hoochie Coochie

Bibliographie : Sonner et voler , poèmes, (Gallimard, 1976), Écrits , proses, (Bourgois, 1993), Anthologie de textes de l’Obériou (Bourgois, 1997), La vieille , suivi de Autobiographie (éd. de Saint Mont, 2001), Œuvres en prose et en vers (Verdier, 2005), Incidents et autres proses (Circé, 2006, 2019), La Baignoire d’Archimède , anthologie poétique de l’Obériou (Circé, 2012) ; Daniil Harms (Harpo, 2013) ; Incidents, histoires pour les enfants et les imbéciles (The Hoochie Coochie, 2012) ; Le samovar, poèmes : 1928-1940 (Editions Héros-Limite, 2015) ; Poèmes et proses (Editions Les mesures, 2020) ;

Pour aller plus loin : Un thé chez la souris, trois siècles de poésie russe pour les enfants, choix, traduction et présentation d'Henri Abril (Editions Circé, 2022).

A signaler : De Gérald Auclin vient aussi de paraître Paris Rimelicks aux éditions de la 5e couche.

Une émission en partenariat avec  La Croix L’Hebdo

Retrouvez la rubrique "un poème pour la route" de Stéphane Bataillon chaque vendredi dans La Croix L’Hebdo et sur  https://poesie.blogs.la-croix.com/

L'équipe