Inger Christensen ou la scrutation du monde

Inger Christensen, 2008.
Inger Christensen, 2008. ©Getty - Gezett/ullstein bild via Getty Images
Inger Christensen, 2008. ©Getty - Gezett/ullstein bild via Getty Images
Inger Christensen, 2008. ©Getty - Gezett/ullstein bild via Getty Images
Publicité

A la découverte de l'œuvre étrange et magnifique d'Inger Christensen, où chaque mot est tenu pour "une cellule vivante"...

Danoise née en 1935 et décédée en 2009 à Copenhague, Inger Christensen a produit une œuvre puissante. Sa poésie consacrée à la scrutation du monde dans ses éléments les plus naturels oscille entre le sentiment d’émerveillement constant et la conscience exacerbée de la perte et de la disparition imminente de toute chose. Elle se caractérise aussi par une structure précise et rigoureuse.

Avec Janine Poulsen, cotraductrice avec Karl E. Poulsen et préfacière de La vallée des papillons, Alphabets et autres poèmes (Poésie / Gallimard, 2022)

Publicité

Une émission en partenariat avec  La Croix L’Hebdo

Retrouvez la rubrique "un poème pour la route" de Stéphane Bataillon chaque vendredi dans La Croix L’Hebdo et sur  https://poesie.blogs.la-croix.com/

L'équipe