Allen Ginsberg en mars 1956.
Allen Ginsberg en mars 1956. ©Getty - Bettmann
Allen Ginsberg en mars 1956. ©Getty - Bettmann
Allen Ginsberg en mars 1956. ©Getty - Bettmann
Publicité

Et si Howl était un peu plus que l'acte de naissance de la Beat Generation, le cri de défi lancé à la civilisation du profit et du conformisme, le grand lamento de la poésie contestataire américaine ?

Avec

Écrit par Allen Ginsberg in 1955, Howl est sans nul doute l'une des œuvres les plus importantes et les plus commentées de la poésie américaine du XXe siècle. Son titre n'est évidemment pas anodin : il s'agit du hurlement d'un jeune homme en colère, qui veut écrire "pour l'oreille de son âme et quelques autres oreilles dorées." Ginsberg se fait le porte-voix d'une génération rebelle, en rupture avec la culture de masse, celle de Burroughs, Kerouac, Cassady, Corso, Snyder et des autres, celle de la Beat Generation.

45 min

Retour sur cette diatribe anticapitaliste, ce manifeste archétypal de la contestation avec l'écrivain et traducteur Nicolas Richard qui nous en propose une nouvelle traduction aux éditions Bourgois.

Publicité
Première page de Howl d'Allen Ginsberg
Première page de Howl d'Allen Ginsberg
- TB

Une émission en partenariat avec La Croix L’Hebdo

Retrouvez la rubrique "un poème pour la route" de Stéphane Bataillon chaque vendredi dans La Croix L’Hebdo et sur https://poesie.blogs.la-croix.com/

L'équipe

Farine Manou
Farine Manou
Manou Farine
Production
June Loper
Réalisation
Thierry Beauchamp
Collaboration