Edith Bruck reçoit les clés de la ville de Florence au Festival des religions de Florence ©Getty - Roberto Serra - Iguana Press/Getty Images
Edith Bruck reçoit les clés de la ville de Florence au Festival des religions de Florence ©Getty - Roberto Serra - Iguana Press/Getty Images
Edith Bruck reçoit les clés de la ville de Florence au Festival des religions de Florence ©Getty - Roberto Serra - Iguana Press/Getty Images
Publicité
Résumé

Déportée avec sa famille en avril 1944, Edith Bruck survécut à l'enfer des camps nazis. Son œuvre poétique, constitue une véritable autobiographie en vers qui fait écho au témoignage de ses récits en prose.

En savoir plus

Rescapée des camps nazis, Edith Bruck a erré en Tchécoslovaquie, en Allemagne, en France et en Israël avant de s'installer en Italie en 1954. Et c'est en italien, langue "dépourvue de haine" par opposition au hongrois de son enfance, qu'elle a choisi d'écrire la trentaine d'ouvrages qui constitue son œuvre littéraire. Les poèmes de Pourquoi aurais-je survécu? , empreints d'une profonde humanité, retracent le destin d'une femme qui n'a jamais perdu foi dans la vie. Dans Le pain perdu, bouleversant récit autobiographique, elle revient plusieurs décennies après la parution de Qui t'aime ainsi (1959) sur son enfance hongroise, les persécutions,  la déportation, l'enfer des camps puis la libération et le difficile retour à la vie.  Il s'agit encore et toujours de témoigner.

Avec René de Ceccatty, traducteur et préfacier de Pourquoi aurais-je survécu? (Rivages, 2022) et Le pain perdu (Editions du Sous-sol, 2022).

Publicité

"Pourquoi aurais-je survécu / sinon pour témoigner / avec toute ma vie / avec chacun de mes gestes / avec chacune de mes paroles / avec chacun de mes regards." Edith Bruck

Musique : "Je ne t'aime pas" de Kurt Weil (la chanson est interprétée par Eniko Szylagyi).

Une émission en partenariat avec La Croix L’Hebdo

Retrouvez la rubrique « un poème pour la route » de Stéphane Bataillon chaque vendredi dans La Croix L’Hebdo et sur https://poesie.blogs.la-croix.com/

Références

L'équipe

Farine Manou
Farine Manou
Manou Farine
Production
Thierry Beauchamp
Collaboration
François Caunac
Réalisation