Annie Genevard en juillet 2020 ©Maxppp - Christophe Morin
Annie Genevard en juillet 2020 ©Maxppp - Christophe Morin
Annie Genevard en juillet 2020 ©Maxppp - Christophe Morin
Publicité
Résumé

Il y a un paradoxe dans la position qu'occupent Les Républicains dans le débat politique aujourd'hui : leurs idées semblent majoritaires mais le parti est inaudible, sans leader incontesté. Comment abordent-ils la perspective de l'élection de 2022 ?

avec :

Annie Genevard (députée du Doubs (Les Républicains), vice-présidente de l'Assemblée Nationale).

En savoir plus

Voilà une énigme que la science n’est pas encore parvenue à résoudre : le mystère LR. Comment expliquer que les idées de droite soient à ce point majoritaires en France et en Europe et que dans le même temps, le parti censé les porter paraisse si mal en point ? 

Certes, beaucoup de choses peuvent se passer d'ici la prochaine présidentielle mais à l'heure qu'il est, l'hypothèse qui tient la route, c'est celle de l'absence d'un candidat les Républicains au deuxième tour en 2022. Pour la deuxième fois en cinq ans.

Publicité

Les dernières élections municipales leur ont pourtant été favorables. Ils sont en position avantageuses à huit jours des départementales et des régionales. Majoritaires au Sénat et au Parlement européen. Mais sans autre perspective pour l'instant. Sans leader incontestable pour conjurer le sort de 2017.

Cette absence de leadership se conjugue à un travail de sape mené, sur leur flanc gauche, par la majorité présidentielle : deux premiers ministres, Edouard Philippe et Jean Castex, issus de ses rangs ; et sur sa droite, par un Rassemblement national, considéré par certains chez LR non plus comme l’ennemi à abattre mais comme un possible partenaire. Alors quelle place pour les Républicains aujourd'hui ?

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Antoine Dhulster
Collaboration
François Caunac
Réalisation