Aurélien Pradié à l'Assemblée nationale en avril 2020 ©AFP - David NIVIERE
Aurélien Pradié à l'Assemblée nationale en avril 2020 ©AFP - David NIVIERE
Aurélien Pradié à l'Assemblée nationale en avril 2020 ©AFP - David NIVIERE
Publicité
Résumé

Des débats à l'Assemblée sur la fin de vie à la perspective de l'élection présidentielle en 2022, quelle espace politique veulent occuper les élus Les Républicains ? Comment entendent-ils construire leur projet d'alternance : dans le débat d'idées au niveau national, ou à l'échelle locale ?

avec :

Aurélien Pradié (Député LR du Lot).

En savoir plus

Aurélien Pradié a été élu en 2017 député de la 1ère circonscription du Lot, une vieille terre de gauche, alors qu'il est membre du parti Les Républicains. On le traite de "jeune loup". Il s'était déjà présenté dans cette circonscription en 2012, alors qu'il n’avait que 26 ans, mais déjà un parcours en politique, puisqu'il avait été élu conseiller général en 2008. 

C'est donc un homme pressé.

Publicité

Il a appartenu un temps à la tendance "Les populaires", animée par Guillaume Peltier au sein de son parti. Pas réputée comme la plus centriste… Sous la présidence de Laurent Wauquiez, il a appartenu au "contre-gouvernement" LR. Sous la présidence de Christian Jacob, il a été nommé secrétaire général. Cela fait de lui le N° 3 du parti. 

Trois grandes causes nationales le mobilisent : la lutte contre la pauvreté, les handicapés, les violences faites aux femmes et aux enfants.

A lire :

« Ces privations de liberté seront-elles réversibles, dans les faits, mais surtout dans les esprits ? » tribune d'Aurélien Pradié paru dans Le Monde

Le parti Les Républicains s'interroge sur la meilleure façon de reconquérir les urbains, article du Monde

Covid : la droite se saisit de la lutte contre la pauvreté « galopante », article publié dans Les Echos

Gaullisme social : le rendez-vous manqué de la droite française, article publié sur le site The Conversation 

3 min
Références

L'équipe

Brice Couturier
Brice Couturier
Brice Couturier
Production
Antoine Dhulster
Collaboration
François Caunac
Réalisation