Jean-Luc Mélenchon à la Bastille le 18 mars 2012. Cette date de rassemblement avait été choisie en référence au début de la Commune de Paris le 18 mars 1871
Jean-Luc Mélenchon à la Bastille le 18 mars 2012. Cette date de rassemblement avait été choisie en référence au début de la Commune de Paris le 18 mars 1871
Jean-Luc Mélenchon à la Bastille le 18 mars 2012. Cette date de rassemblement avait été choisie en référence au début de la Commune de Paris le 18 mars 1871 ©AFP - THOMAS SAMSON
Jean-Luc Mélenchon à la Bastille le 18 mars 2012. Cette date de rassemblement avait été choisie en référence au début de la Commune de Paris le 18 mars 1871 ©AFP - THOMAS SAMSON
Jean-Luc Mélenchon à la Bastille le 18 mars 2012. Cette date de rassemblement avait été choisie en référence au début de la Commune de Paris le 18 mars 1871 ©AFP - THOMAS SAMSON
Publicité
Résumé

Le chef de la France Insoumise se réfère volontiers à la Commune de Paris dans ses discours. Quelle place occupe l'insurrection de 1871 dans son imaginaire et son programme politiques ? Le souvenir de la Commune est-il devenu consensuel à gauche ?

avec :

Jean-Luc Mélenchon (Homme politique, député La France insoumise).

En savoir plus

26 mars 1871 : les Parisiens sont appelés à voter pour élire leurs représentants.

Election capitale : il s’agit de manifester son adhésion ou son opposition à l’insurrection qui s’est déroulée quelques jours plus tôt, le 18 mars 1871, lorsque le gouvernement d’Adolphe Thiers décide de s’emparer des canons achetés par souscription pour combattre l’ennemi prussien.

Publicité

La tentative tourne court : le gouvernement se replie à Versailles.

Le 26 est donc une journée d’élection.

Comme l’écrivent Jean-Pierre Azéma et Michel Winock dans leur livre commun consacrés aux Communards : "Pour dire qu’on est avec Versailles, il y a deux manières : ou bien on s’abstient ; ou bien on vote pour les candidats modérés. Mais si on veut plus, la République, la Commune révolutionnaire, alors on donne sa voix aux ardents, aux Rouges". 

Les Rouges l’emportent, la Commune est proclamée le 28 mars : il y a 150 ans.

Depuis, le souvenir de cette expérience inédite d’une République sociale, née dans la révolution et validée dans les urnes, irrigue l’imaginaire politique.

Lors de ses deux précédentes candidatures à la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon avait choisi la date du 18 mars pour rassembler ses partisans et demander l’instauration d’une VIe République. Que garde-t-il de ce moment historique qui n’aura duré que deux mois et demi ? En quoi est-il une source d’inspiration ?

A lire :

« Légende noire » contre « légende rouge » : la difficile commémoration des 150 ans de la Commune de Paris, article de Denis Cosnard publié dans Le Monde

Commémoration de la Commune de Paris : "On ne danse pas sur des incendies", tribune de Rudolph Granier parue dans le JDD

La Commune de Paris est un bien commun que la République se doit de célébrer, tribune de Roger Martelli paru dans Le Monde

L'hebdomadaire Politis a consacré un numéro hors-série à la Commune de Paris en janvier 2021

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Antoine Dhulster
Collaboration
François Caunac
Réalisation