Place Beauvau, un Etat dans l'Etat ?
Place Beauvau, un Etat dans l'Etat ?
Place Beauvau, un Etat dans l'Etat ?  ©Maxppp - Christophe Petit Tesson
Place Beauvau, un Etat dans l'Etat ? ©Maxppp - Christophe Petit Tesson
Place Beauvau, un Etat dans l'Etat ? ©Maxppp - Christophe Petit Tesson
Publicité
Résumé

Aux premières loges dans la crise sanitaire actuelle, le ministre de l'Intérieur est un personnage-clé de l'Etat : il dispose de larges prérogatives, il est aussi "l'homme le mieux informé de France". Quelle est la dimension politique de ce poste ? Comment fonctionne la Place Beauvau au quotidien ?

avec :

Laurent Huberson (Journaliste, réalisateur).

En savoir plus

Prédécesseur de Christophe Castaner Place Beauvau, Gérard Collomb démissionnait de son poste de ministre de l'Intérieur en octobre 2018. Non pas qu'on l'ait poussé à prendre la porte. C'est lui qui s'y était engouffré, tout à sa hâte d'aller faire campagne pour conserver la mairie de Lyon : il n'apparaissait plus que comme un ministre à temps partiel.

Or c'est un plein temps que nécessite la place Beauvau. Plein temps non pas au sens du droit du travail mais au regard du nombre d'heures que compte une journée. Être ministre de l'Intérieur suppose de ne jamais dormir que d'un œil.

Publicité

Cette hyper disponibilité est au service de larges prérogatives. Le ministère de l’Intérieur est en charge d’administrer le territoire et de garantir la sécurité des personnes et des biens. On dit de lui (car c’est presque toujours un homme) qu’il est le personnage le mieux informé de la République. Ce qui en fait, par conséquent, un des plus puissants.

A LIRE :

A Beauvau, ça part à vau-l'eau (payant), article de Libération. 

Rediffusion de l'émission du 06/10/2018.

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Antoine Dhulster
Collaboration
Alexandre Fougeron
Réalisation