Georges Didi-Huberman

Georges Didi-Huberman
Georges Didi-Huberman ©Radio France - MC
Georges Didi-Huberman ©Radio France - MC
Georges Didi-Huberman ©Radio France - MC
Publicité

Essai et festival... de cinéma, au programme de "Projection privée"

Avec

  : un essai sur le cinéma de Sergueï Eisenstein aux Éditions de Minuit.

Georges Didi-Huberman
Georges Didi-Huberman
© Radio France

Extrait de la présentation de l'ouvrage sur le site des éditions de Minuit :

Il en est – au regard de l’histoire et de la politique – des émotions comme des images (les deux étant d’ailleurs souvent mêlées) : on a tendance à tout leur demander ou, au contraire, à tout leur refuser. La première attitude, assez commune, prolonge la confiance en croyance et se livre bientôt à ce « marché aux pleurs » des émotions médiatisées qui finit par tuer toute vérité de l’émotion comme toute émotion de la vérité. La seconde attitude, plus élitiste, prolonge la méfiance en rejet, en mépris et, finalement, en ignorance pure et simple des émotions comme des images : elle supprime son objet au lieu de le critiquer. Il fallait donc envisager une approche plus dialectique. Ce livre en est la tentative, focalisée – après une brève histoire philosophique de la question – sur l’analyse d’une seule situation, mais exemplaire : un homme est mort de mort injuste et violente, et des femmes se rassemblent pour le pleurer, se lamenter. C’est bientôt tout un peuple en larmes qui les rejoindra. ..

Publicité
Couverture de l'ouvrage
Couverture de l'ouvrage
- Les Éditions de Minuit

(3 au 5 juin) représenté par Thierry Dufrêne (professeur d’histoire de l’art, université Paris Ouest-Nanterre-La Défense, secrétaire scientifique du Comité international d’histoire de l’art).

Affiche du festival
Affiche du festival
- DR

L'équipe