Accompagnement des patients à l'hôpital - Sturti
Accompagnement des patients à l'hôpital - Sturti
Accompagnement des patients à l'hôpital - Sturti
Publicité
Résumé

L’un des moyens de résoudre la crise aiguë entre l’islam et la République peut et doit être, entre autres, une aumônerie agissante, et déterminée. Nous en parlons avec Christian Jean, aumônier hospitalier pour le culte musulman.

avec :

Christian Jean (aumônier hospitalier pour le culte islamique, pour la région Pays de la Loire, chercheur à l'Institut Supérieur Montpensier).

En savoir plus

L’un des moyens de résoudre la crise aiguë entre l’islam et la République peut et doit être, entre autres, une aumônerie agissante, énergique et déterminée. Pour cela, il faut qu’elle soit constituée d’aumôniers compétents, sérieux, formés et bien considérés. Ils seront les médiateurs entre les citoyens musulmans et les institutions républicaines dans le respect des valeurs et des lois de la République. 

L'aumônerie est la seule institution religieuse reconnue par la République et par la loi de 1905 sur la laïcité.

Publicité

En effet, l’aumônerie hospitalière, pénitentiaire, militaire et scolaire aura à prendre en charge les aspirations morales et spirituelles des croyants dans une société sécularisée sous la voûte commune de la laïcité. Christian Jean aumônier hospitalier pour le culte islamique (Pays de la Loire), explique le rôle et la mission des aumôniers qu’ils remplissent avec dévouement et abnégation dans un esprit de concorde et d’amitié civique.

La première mission de l'aumônier c'est d'être à l'écoute des patients et des soignants. C'est accompagner le malade et sa famille dans le rite, mais aussi dans les actes du quotidien, par exemple : trouver une assistance financière ou accompagner des personnes qui ne peuvent pas se déplacer. C'est une aumône. 

Se pose la question des moyens mis à disposition de l'aumônier hospitalier, sachant qu'il n'en a aucun, ça rend encore plus difficile sa mission aujourd'hui. (...) Avec un islam aujourd'hui morcelé, des structures de financements qui n'existent pas, l'aumônier est seul avec ses convictions et sa bonne volonté...

59 min

Musique

  • "Wajd" par Abed Azrié,  Label Hyksôs.
  • "Makan" par Driss El Maloumi, Label Contre-Jour.
  • "Space Lullabies & Other Fantasmagore" par Ekova, Label Six Degrees Records.
  • ‎"Violons Barbares" ‎par Violons Barbares, Label Collectif L'Assoce Pikante.
Références

L'équipe

Ghaleb Bencheikh
Ghaleb Bencheikh
Ghaleb Bencheikh
Production
Daphné Abgrall
Collaboration
Franck Lilin
Réalisation