" Le bonheur par le fait de se sentir porté par quelque chose qui nous aime, qu'il soit le cosmos, Dieu ou une entité" Mohamed El Bachiri ©Getty - Valentin Rusu
" Le bonheur par le fait de se sentir porté par quelque chose qui nous aime, qu'il soit le cosmos, Dieu ou une entité" Mohamed El Bachiri ©Getty - Valentin Rusu
" Le bonheur par le fait de se sentir porté par quelque chose qui nous aime, qu'il soit le cosmos, Dieu ou une entité" Mohamed El Bachiri ©Getty - Valentin Rusu
Publicité
Résumé

L'écrivain Mohamed El Bachiri porte un message d'amour et réaffirme le sens premier de la notion du jihad et dénonce les dévoiements de l'acception guerrière. Il le fait en homme de foi musulman frappé par la mort violente de son épouse dans attentat perpétré par des terroristes jihadistes.

avec :

Mohamed El Bachiri (Ecrivain).

En savoir plus

Le jihad semble avoir perdu à jamais son sens premier. Et sa signification étymologique d’effort est totalement oblitérée. Le grand jihad est un effort salvateur, il n’est nullement une « guerre sainte ». En outre, évoquer, de nos jours, le jihad lié à l’amour est oxymorique. Et pourtant, Mohamed El Bachiri réaffirme le sens authentique de la notion du jihad et dénoncer les dévoiements de l’acception exclusivement guerrière. "L'idée du jihad c'est l'effort contre toutes passions tristes. (...) Regarder l'autre par la lentille de l'estime plutôt que par le mépris", résume-t-il.  Il le fait en homme de foi musulman terriblement éprouvé par la mort violente de son épouse dans un attentat perpétré par des terroristes jihadistes, le 22 mars 2016.

Pour en parler

Mohamed El Bachiri est écrivain, il vit à Bruxelles dans le quartier de Molenbeek. Jusqu’à la mort de sa femme tuée lors des attentats de Bruxelles, il était conducteur de métro. Il est l’auteur de Un jihad de l’amour paru aux éditions J.C Lattès, en 2017. Pour ce livre, il a travaillé avec l’archéologue écrivain David Van Reybrouck qui pour son livre Congo a obtenu le Médicis essai, le prix du meilleur livre étranger et le prix Aujourd’hui.

Publicité
À écouter aussi : La sotériologie islamique
58 min
Références

L'équipe

Ghaleb Bencheikh
Production
Daphné Abgrall
Collaboration
Franck Lilin
Réalisation