Le matrouz, le chant brodé

Fête juive à Tétouan, Alfred Dehodencq, 1865
Fête juive à Tétouan, Alfred Dehodencq, 1865 - Alfred Dehodencq
Fête juive à Tétouan, Alfred Dehodencq, 1865 - Alfred Dehodencq
Fête juive à Tétouan, Alfred Dehodencq, 1865 - Alfred Dehodencq
Publicité

Qu'est-ce que le Matrouz, ce joyau du patrimoine culturel judéo-arabe rattaché au creuset hébraïque, musulman et chrétien de l’Andalousie pluriculturelle ?

Une tradition judéo-arabe de « chant brodé » en Andalousie remonte au XVIIe siècle. Elle consiste à croiser des vers en langue arabe et d’autres en hébreu dans une même composition poétique. Cette broderie sonore est reprise par l’artiste Simon Elbaz. Il l’a étendue au conte et au théâtre dans une optique d’entrecroisement culturel et artistique. Ces entrelacs et ses arabesques illustrent la prégnance civilisationnelle réciproque entre le judaïsme et l’islam à travers l’histoire.

Avec Simon Elbaz, comédien, chanteur et musicien issu d’une triple culture franco-judéo-marocaine, il se consacre depuis plus d’une trentaine d’années au renouvellement du Matrouz.

Publicité

Pour aller plus loin avec notre invité :

Matrouz, le chant vivant des langues croisées (CD, Label Rue Stendhal)

Mchouga-Maboul, théâtre conte Matrouz (Éditions les Patriarches Dar al-‘Uns)

Coffret Matrouz (DVD + CD) (Éditions les Patriarches Dar al-‘Uns)

Le Matrouz de Simon Elbaz, une émission de France Musique du 24 janvier 2016.

À réécouter : Une voix judéo-arabe
Cultures d'islam
59 min

L'équipe