Frontispice d'Itinéraire le livre dans lequel Ludovico de Varthema raconte ses voyages, version hollandaise, 1654
Frontispice d'Itinéraire le livre dans lequel Ludovico de Varthema raconte ses voyages, version hollandaise, 1654 - Domaine public
Frontispice d'Itinéraire le livre dans lequel Ludovico de Varthema raconte ses voyages, version hollandaise, 1654 - Domaine public
Frontispice d'Itinéraire le livre dans lequel Ludovico de Varthema raconte ses voyages, version hollandaise, 1654 - Domaine public
Publicité

Aujourd'hui nous parlons de la cité de la Mecque à travers le regard de l'explorateur Ludovico di Varthema, on dit que c'est le premier Occidental à avoir visiter cette ville sainte. Le philosophe Omar Merzoug commentera « l’itinerario », le livre composé par l’explorateur.

Avec

L’écrivain et voyageur italien, homme de la Renaissance, fut le premier Occidental - et même le seul jusqu’à la fin du XXVIIe siècle - à visiter la Mecque et ses alentours, alors territoire circonscrit exclusivement aux pèlerins musulmans. Sa relation de voyage et ses tribulations seront rapportées par le philosophe et journaliste Omar Merzoug

La passion de Ludovico di Varthema pour la découverte des terres inconnues ouvrira la voie à d’autres voyageurs et aventuriers afin de connaître les contrées les plus éloignées. 

Publicité

La question de la libre circulation des biens et des personnes, de nos jours, sera posée. 

Le désir qui a poussé beaucoup d'autres hommes à voir la diversité des royaumes terrestres, m'a incité moi aussi à tenter la même entreprise. Mais comme tous les autres pays ont été bien explorés par nos gens, je me suis fixé comme but d'en voir qu'ils aient moins fréquentés. Le voyage de Ludovico di Varthema en Arabie & aux Indes orientales, 1503-1508.

En musique aujourd'hui

Sur le web       

Les voyages de Ludovico di Varthema ou le Viateur, publiés et annotés par M. Ch. Schefer sur le site Gallica-Bnf

L'équipe