Le 15 mars 1989, le livre de Salman Rushdie est brulé à Derby (Royaume-Uni), peu de temps après qu'une fatwa a été émise par l'ayatollah Khomeini à l'encontre de l'auteur
Le 15 mars 1989, le livre de Salman Rushdie est brulé à Derby (Royaume-Uni), peu de temps après qu'une fatwa a été émise par l'ayatollah Khomeini à l'encontre de l'auteur  ©Getty - Staff/Mirrorpix
Le 15 mars 1989, le livre de Salman Rushdie est brulé à Derby (Royaume-Uni), peu de temps après qu'une fatwa a été émise par l'ayatollah Khomeini à l'encontre de l'auteur ©Getty - Staff/Mirrorpix
Le 15 mars 1989, le livre de Salman Rushdie est brulé à Derby (Royaume-Uni), peu de temps après qu'une fatwa a été émise par l'ayatollah Khomeini à l'encontre de l'auteur ©Getty - Staff/Mirrorpix
Publicité

Plus qu’un avis juridique, un contrat ou même une condamnation à mort, le terme fatwa désigne un éclaircissement. Avec notre invité Stéphane Valter, nous revenons sur l'itinéraire d'un mot dont le sens a été corrompu et nous discutons du lien qui unit fatwas et politique.

Avec
  • Stéphane Valter professeur en langue et civilisation arabes à l’Université de Lyon 2.

Le mot fatwa fait partie de ces arabismes qui ont investi le champ sémantique français avec une signification totalement erronée. Il ne veut absolument pas dire condamnation à mort. C’est tout simplement un éclaircissement, une réponse à une situation inédite, un avis religieux qui n’entraîne aucune obligation à le suivre. C’est ce que viendra expliquer le professeur Stéphane Valter en mettant en exergue le lien entre les différentes fatwas édictées et le politique dans les contextes islamiques contemporains.

Parfois, les fatwas peuvent servir des intérêts politiques ou sociétaux et parfois, elles vont dans le sens contraire, elles sont déstabilisatrices ou contestataires. 

Publicité

La religion en tant que telle n’est pas antinomique à l’utilité publique. Tout dépend de l’interprétation qu’on en fait. 

Stéphane Valter, professeur en langue et civilisation arabes à l’Université de Lyon 2. Auteur de Fatwâs et politique, publié au CNRS éditions.

Articles, ouvrages, réalisations de Stéphane Valter

La pause musicale

  • Kayhan Kalhor / Erdal Erzincan ‎– The Wind
  • Ercan Irmak ‎– Sufi Music Of Turkiye - Dergâh, Label Mega Müzik
  • The Master Musicians Of Jajouka* Featuring Bachir Attar ‎– Apocalypse Across The Sky

L'équipe

Ghaleb Bencheikh
Ghaleb Bencheikh
Ghaleb Bencheikh
Production
Daphné Abgrall
Collaboration
Franck Lilin
Réalisation