"Lumière d’août" : l'économie selon William Faulkner

Un homme noir boit à une fontaine réservée aux noirs dans une gare routière d'Oklahoma City dans les années 1930
Un homme noir boit à une fontaine réservée aux noirs dans une gare routière d'Oklahoma City dans les années 1930
Un homme noir boit à une fontaine réservée aux noirs dans une gare routière d'Oklahoma City dans les années 1930
Un homme noir boit à une fontaine réservée aux noirs dans une gare routière d'Oklahoma City dans les années 1930
Publicité

Trait d'union entre économie et littérature avec William Faulkner. Aujourd'hui nous nous intéressons à la vie dans le sud des Etats-Unis des les années 1920, une région qui peine à se remettre de la Guerre de sécession tandis que le reste du pays connait l'essor des "Roaring twenties".

Avec
  • Frédérique Spill professeure de littérature américaine à l’Université de Picardie Jules Verne

Lumière d'août paraît en anglais en 1932 avant d'être traduit en français en 1935 par Maurice-Edgar Coindreau et publié aux éditions Gallimard. La réédition en format Folio paraît en 1974.

« La main allait, lente et calme, le long du flanc invisible. Il ne répondit pas tout de suite. Non qu'il essayât de l'intriguer. Il avait l'air de ne pas se rappeler qu'il devait en dire davantage. Elle répéta la question. Alors, il lui dit :
- J'ai du sang noir.
Elle resta étendue, parfaitement immobile, mais d'une immobilité différente. Mais il ne parut point s'en apercevoir. Il était couché, calme aussi et, de sa main, doucement lui caressait le flanc. »

Publicité

L'équipe