Le comédien Fabrice Luchini.
Le comédien Fabrice Luchini. ©AFP - Joël Saget
Le comédien Fabrice Luchini. ©AFP - Joël Saget
Le comédien Fabrice Luchini. ©AFP - Joël Saget
Publicité

La double passion pour la langue française et la pensée du comédien l'a conduit à dire sur scène Céline, La Fontaine, Nietzsche, Valéry, Proust, Claudel ou encore "le Bateau ivre" de Rimbaud. A la rentrée, il proposera un nouveau spectacle sur l'argent.

Avec

Rediffusion du 06 mai 2017

J'ouvre "l'école fantôme" le livre de Robert Redeker et je lis : "Ecoutons nos contemporains, tournons le bouton d'un poste de radio, allumons notre télévision, branchons nous sur quelque réseau social Facebook ou Twitter, parcourons les colonnes des journaux, nous ne tarderons pas alors, à rédiger un avis de recherche dans les termes suivants ":

Publicité

Quelque chose a disparu de notre paysage auditif, un ersatz est venu remplacer cet absent. Quelle chose ? Quel ersatz ? La langue française. Ce n'est plus la langue française que nous entendons. Ce n'est plus celle que nous lisons. La langue française ne répond plus à l'appel de son nom. Il y a eu usurpation d'identité, une autre langue se fait passer pour elle.

Fabrice Luchini ne se résigne pas à ce remplacement. Depuis de nombreuses années déjà, sa double passion de la langue et de la pensée l'a conduit à dire sur scène et pour un public toujours plus nombreux : Céline, La Fontaine, Nietzsche, Valéry, Proust , Claudel ou encore le Bateau ivre de Rimbaud et, à la rentrée il proposera un nouveau spectacle sur l'argent.

Pourquoi ce thème Fabrice Luchini ? et pourquoi sollicitez vous les écrivains à l'heure où ce sont les économistes qui font la loi ?

Au cours de cette émission**, Fabrice Luchini** lit des extraits de: Manuscrit de 1844 de Karl Marx, Timon d'Athènes de William Shakespeare, La sagesse de l'argent de Pascal Bruckner, L'argent de Charles Péguy ( La Pléïade), La poule aux oeufs d'or de Jean de la Fontaine ( La Pléïade) et Alain Finkielkraut lit des extraits de L'argent de Charles Péguy ( La Pléïade) De Jean Coste de Charles Péguy ( Actes Sud)

Le spectacle "L'argent" de Fabrice Luchini commencera le 15 septembre prochain à la Salle Réjane du Théâtre de Paris 15, rue Blanche, 75009.

L'équipe

Alain Finkielkraut
Alain Finkielkraut
Alain Finkielkraut
Production
Didier Lagarde
Réalisation
Anne-Catherine Lochard
Collaboration