La transparence doit-elle devenir totale ? ©Getty - Ernst Haas/Hulton Archive
La transparence doit-elle devenir totale ? ©Getty - Ernst Haas/Hulton Archive
La transparence doit-elle devenir totale ? ©Getty - Ernst Haas/Hulton Archive
Publicité
Résumé

Le droit de savoir, dont nos démocraties s'enorgueillissent à juste titre, va-t-il trop loin ? Alain Finkielkraut en débat avec Fabrice Arfi et Denis Olivennes.

avec :

Fabrice Arfi (Journaliste à Mediapart), Denis Olivennes (Chef d'entreprise et essayiste).

En savoir plus

Contre l'opacité dont aiment à s'entourer les gouvernements, la presse d'investigation défend bec et ongle et parfois à ses risques et périls, le droit de savoir. C'est le rôle que s'assigne Mediapart et qu'illustre notamment le livre de Fabrice Arfi et Karl Laske  Avec les compliments du guide : Sarkozy-Kadhafi, l’histoire secrète.

Mais à lire l'essai de Denis Olivennes, Président de la branche médias du groupe Lagardère, et de  Mathias Chichportich  Mortelle transparence, une question surgit  : ce droit de savoir, dont nos démocraties s'enorgueillissent à juste titre , va-t-il trop loin ?

Publicité

Faut-il craindre la fin des secrets ?

Références

L'équipe

Alain Finkielkraut
Alain Finkielkraut
Didier Lagarde
Réalisation