Fragment du tableau de jean-Jacques-François Le Barbier : Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, vers 1789,
Fragment du tableau de jean-Jacques-François Le Barbier : Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, vers 1789,
Fragment du tableau de jean-Jacques-François Le Barbier : Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, vers 1789,  - huile sur toile, 71 x 56 cm, Paris, musée Carnavalet.
Fragment du tableau de jean-Jacques-François Le Barbier : Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, vers 1789, - huile sur toile, 71 x 56 cm, Paris, musée Carnavalet.
Fragment du tableau de jean-Jacques-François Le Barbier : Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, vers 1789, - huile sur toile, 71 x 56 cm, Paris, musée Carnavalet.
Publicité
Résumé

Comme l'a montré la soirée des Césars, la promotion spectaculaire de la diversité au rang de valeur suprême ne montre-t-elle pas que l'universel est en crise et que cette idée mérite plus que jamais d'être défendue par un plaidoyer ardent et argumenté ?

avec :

Francis Wolff (professeur émérite à l’Ecole Normale Supérieure ULM.), Chantal Delsol (philosophe, romancière, éditorialiste, professeure émérite de philosophie politique et membre de l’Institut, Académie des Sciences morales et politiques).

En savoir plus

Comme beaucoup de téléspectateurs effarés, j'ai regardé, vendredi  28 février, la 45° cérémonie des César. Comprenant très vite qu'il s'agissait d'un moment historique,  je l'ai suivie malgré la stupeur, malgré l'indignation, malgré l'effroi, de bout en bout. 

J'ai vu Florence Foresti s'acharner sans relâche sur le physique de Roman Polanski, sans jamais prononcer son nom et l'affublant du sobriquet du nain Atchoum comme s'il n'avait pas la taille requise pour considérer qu'il pouvait appartenir à l'espèce humaine.  

Publicité

Et puis j'ai vu l'actrice Aïssa Maïga remettre le César du meilleur espoir féminin, compter le nombre de noirs dans la salle .  " 12, a-t-elle dit, 12 seulement".

J'ai pensé alors aux livres de mes deux invités : celui de Chantal Delsol : "le crépuscule de l'universel" et celui de Francis Wolff " _Plaidoyer pour l'universel : fonder l'humanism_e. ".

Cette promotion spectaculaire de la diversité au rang de valeur suprême ne montre-t-elle pas que l'universel est en crise et que cette idée mérite plus que jamais d'être défendue par un plaidoyer ardent et argumenté ?

https://www.transfuge.fr/2020/02/29/cesars-ignoble-soiree-anti-polanski/

Références

L'équipe

Alain Finkielkraut
Alain Finkielkraut
François Caunac
Réalisation