Michelle Perrot : "La force du hashtag meetoo c'est la rapidité fulgurante de son extension liée aux réseaux sociaux que les femmes se sont approprié".  ©Getty - Steve Haak / EyeEm
Michelle Perrot : "La force du hashtag meetoo c'est la rapidité fulgurante de son extension liée aux réseaux sociaux que les femmes se sont approprié". ©Getty - Steve Haak / EyeEm
Michelle Perrot : "La force du hashtag meetoo c'est la rapidité fulgurante de son extension liée aux réseaux sociaux que les femmes se sont approprié". ©Getty - Steve Haak / EyeEm
Publicité
Résumé

Que représentent le moment et le mouvement me too ? Deux femmes engagées font le point un an après.

avec :

Eugénie Bastié (Journaliste au Figaro, essayiste.), Manon Garcia (philosophe, Junior Fellow à la Society of Fellows de l’université de Harvard).

En savoir plus

Il y a un an, le 5 octobre 2017, éclatait l'affaire Weinstein. 80 femmes portaient plainte contre le producteur de cinéma américain pour agressions sexuelles et viols. Dix jours plus tard, l'actrice Alyssa Milano lançait un appel à témoins : " Si toutes les femmes qui ont été harcelées ou agressées sexuellement écrivaient moi aussi, peut-être que les gens prendraient conscience de l'ampleur du problème".

Comme vient de l'écrire Michelle Perrot dans l'éditorial du Libé des historiennes " la force du hashtag meetoo  c'est la rapidité fulgurante de son extension liée aux réseaux sociaux que les femmes se sont approprié".

Publicité

2 millions de commentaires en 24 heures, des centaines de millions aujourd'hui  dans le monde entier.

Comment caractériser cette indignation planétaire ?

Références

L'équipe

Alain Finkielkraut
Alain Finkielkraut
François Caunac
Réalisation