Le 6 février 1934 place de la Concorde à Paris
Le 6 février 1934 place de la Concorde à Paris ©AFP
Le 6 février 1934 place de la Concorde à Paris ©AFP
Le 6 février 1934 place de la Concorde à Paris ©AFP
Publicité

On entend dire de tous côtés que l'époque que nous vivons a un air de déjà vu, un air d'entre deux guerres et de montée du fascisme. Qu'en est-il réellement ? Répliques aborde le sujet sans tabou.

Avec

De nombreux livres et articles en témoignent, il est devenu courant dans le monde intellectuel et journalistique de comparer la montée actuelle des populismes et des nationalismes en Occident à ce qui se passait dans les années 30 du XX° siècle.

Concordance des temps dit on de partout. 

Publicité

Dans un entretien au quotidien Ouest France, le Président de la République lui-même, s'est dit frappé par la ressemblance entre le moment que nous vivons avec celui de l'entre deux guerres.

Cette analogie est-elle éclairante ou trompeuse ? c'est la question qu'Alain Finkielkraut pose  à l'intellectuel Matthieu Bock-Côté, intellectuel québecois qui tient désormais une chronique hebdomadaire au Figaro et au journaliste Daniel Schneidermann.   

L'équipe

Alain Finkielkraut
Alain Finkielkraut
Alain Finkielkraut
Production
François Caunac
Réalisation
Anne-Catherine Lochard
Collaboration