Pierre de lithographie des fables de La Fontaine
Pierre de lithographie des fables de La Fontaine
Pierre de lithographie des fables de La Fontaine ©Maxppp - Thierry Gachon / L'Alsace
Pierre de lithographie des fables de La Fontaine ©Maxppp - Thierry Gachon / L'Alsace
Pierre de lithographie des fables de La Fontaine ©Maxppp - Thierry Gachon / L'Alsace
Publicité
Résumé

Ce n'est pas à un débat mais à un exercice d'admiration que j'ai convié aujourd'hui mes invités Jean-Yves Tadié et Jacques Réda qui publie un La Fontaine dans la collection " les auteurs de ma vie" chez Buchet Chastel.

avec :

Jacques Réda (poète, écrivain), Jean-Yves Tadié (Professeur émérite à la Sorbonne (Paris IV) , directeur de collections aux éditions Gallimard, et vice-président de la Société des Amis de Marcel Proust).

En savoir plus

Ce n'est pas à un débat mais à un exercice d'admiration que j'ai convié aujourd'hui mes invités Jean-Yves Tadié et Jacques Réda qui publie un La Fontaine dans la collection " Les auteurs de ma vie_"_ chez Buchet Chastel.

Pour commencer je demande à mes invités de lire quelques vers de celui qu'on a longtemps appelé avec une affection un peu condescendante le bonhomme et de nous expliquer leur choix.

Publicité

La citation de Paul Valéry est page 476  de Variété ( La Pléiade Oeuvres 1)

Les jeunes chez La Fontaine ont toujours tort contre les vieux. Pas parce que les vieux veulent s'accrocher au pouvoir et ne laisser entrer personne, mais il y a chez eux quelque de pathétique, ce sont ceux qui regardent la mort en face, tandis que les jeunes ne la voient pas. On est vieux quand on aperçoit enfin la mort et qu'on a le courage de se révolter contre elle. Ce n'est pas Montaigne, il n'y a pas chez La Fontaine une sorte de stoïcisme résigné, au contraire, jamais. C'est plutôt quelqu'un qui cherche à représenter la mort, à la regarder en face et en même temps il n'en veut pas jusqu'au bout. Jean-Yves Tadié

Il ne faut pas oublier que les Fables sont des imitations. La Fontaine s'est inspiré des fabulistes anciens et il a certainement gardé aussi la morale. C'est la vieille sagesse, la sagesse des nations, que tout le monde connaît, mais ça revient tout naturellement et c'était peut-être au fond aussi une façon d'excuser les autres libertés qu'il prenait vis-à-vis du pouvoir et des moeurs de son temps. Jacques Réda

Références

L'équipe

Alain Finkielkraut
Alain Finkielkraut
Didier Lagarde
Réalisation