Vivre à l'ère d'Internet ©Getty - Yuichiro Chino
Vivre à l'ère d'Internet ©Getty - Yuichiro Chino
Vivre à l'ère d'Internet ©Getty - Yuichiro Chino
Publicité
Résumé

Est-il un usage raisonnable d'Internet ?

avec :

Bruno Patino (Président de la chaîne franco-allemande ARTE), Eric Sadin (philosophe, écrivain, spécialiste du monde numérique).

En savoir plus

A l'heure où les modes de vie ont été bouleversés par les écrans, à l'heure où tout le monde ou presque est connecté, à l'heure où "les vieux se sont mis à l'école des jeunes" et où se dessine "une maîtrise épouvantable de l'ancien monde", bienvenue à l'ère du numérique. Pour en débattre, Alain Finkielkraut s'entretient avec le philosophe, essayiste, Eric Sadin, auteur de plusieurs ouvrages sur la question, dont L'ère de l'individu tyran (éd. Grasset) et Faire sécession : une politique de nous-mêmes (éd. L'Echappée), et Bruno Patino, Président d'Arte France, spécialiste des media et des questions numériques, auteur de Tempête dans le bocal, la nouvelle civilisation du poisson rouge (éd. Grasset).

"(...) Plus rien n'est comme avant. Les écrans sont omniprésents, nos vies ont été bouleversées, les relations entre les êtres n'obéissent plus aux mêmes règles. Sous la direction des Digital native, tout le monde ou presque s'est connecté. Les vieux se sont mis à l'école des jeunes, les derniers réfractaires ont le sentiment d'habiter un autre siècle et de n'avoir plus rien à faire dans celui-ci. Cette grande transformation du monde demande à être pensée." Alain Finkielkraut

Publicité

"Nous avons quitté le poisson rouge dans son bocal numérique : parfaitement libre, ouvert à tout, mais incapable de grandir, en difficulté pour se concentrer plus de 8 secondes, épuisé par le temps qui file et par les sollicitations infinies. Et travaillé par les algorithmes… Et nous l’y retrouvons, après une expérience mondiale inédite : un poisson rouge confiné, sauvé par sa capacité technique à échanger, travailler, regarder, garder le contact, se divertir… et découvrant, en accéléré, sa prison numérique – libre de tout connaître mais perdant le désir ; parlant à tous et chacun, mais avide de rencontres véritables (...)" Bruno Patino, Tempête dans le bocal.

"Protestations, manifestations, émeutes, grèves ; crispation, défiance, dénonciations : depuis quelques années, la colère monte, les peuples ne cessent de rejeter l’autorité et paraissent de moins en moins gouvernables. Jamais le climat n’a été si tendu, laissant nombre de commentateurs dans la sidération. Comment en sommes-nous arrivés là ? Quels éléments et circonstances ont fait naitre et entendre une telle rage, démultipliée sur les réseaux sociaux ? Eric Sadin, L'ère de l'individu tyran ; La fin d'un monde commun.

Que se passe-t-il qui change la donne ?

"Aujourd'hui, en 2022, il y a une histoire des technologies numériques connectées. [Nous ne sommes plus en 1996, à l'époque de Barlow, car] il y a à mon sens quatre âges de l'Internet qui modifient la donne, au fur et à mesure. Apparaissent des nouvelles modalités, des nouvelles interrogations et des nouveaux problèmes. Le premier âge est celui qu'on a nommé à juste titre l'âge de l'accès ; autrement dit, pouvoir accéder depuis son ordinateur, à l'époque, à des informations toujours plus diverses et croissantes via des serveurs - c'est l'âge de la massive expansion de l'Internet à partir de la fin des années 90 ; quelques années plus tard, à partir de 2005, est apparu le web 2.0 qui signalait le fait que des personnes n'étaient plus seulement spectatrices mais en possibilité technique d'intervenir - via des blogs, de manière individuelle, par le taggage, etc., et c'est l'avènement des réseaux sociaux, à partir de 2004-2006 - Facebook, Twitter ; puis, deux ans plus tard, apparaît un événement fondamental surdéterminant, sur lequel nous continuons de vivre, dès 2007,  c'est l'I Phone, le smartphone, qui intégraient une dimension qui a totalement modifié la donne : c'est-à-dire, les applications - lesquelles supposent l'interprétation en temps réel des comportements et la recommandation - ou la possibilité pour des systèmes d'intelligence artificielle, de suggérer des services et des produits. Et cette logique-là extrêmement puissante n'a cessé de s'étendre, de se développer, de se sophistiquer. (...)"  Eric Sadin

Plus aucune parole n'a d'autorité, une liberté sans limite

"Cette idée que les messages les plus vils doivent coexister avec les meilleurs des messages, on retrouve cela chez Jefferson quand il appelait au marché libre des idées, et dire finalement, lorsqu'une vérité et un mensonge se font face, la vérité finit par l'emporter - je ne dis pas que c'est le cas, je dis qu'il y a là quelque chose de profondément américain dans cette idée que la vérité triomphe du mensonge dans un marché libre des idées organisées. Je ne pense pas du tout qu'on soit dans une horizontalité parfaite, je ne pense pas du tout qu'on soit dans une discussion non organisée ; je pense que les principes des discussions organisées qu'on retrouve sur Twitter ou Facebook, ne sont plus des discussions organisées par un principe d'autorité - d'autorité de savoir, d'autorité morale ou institutionnelle, mais la conversation est organisée par des outils qu'on appelle algorithmes - l'algorithme est une simple formule mathématique - qui organisent les conversations afin qu'elles soient le plus rentable possible pour les applications. Je pense qu'une des parties de la dérive est là : non pas dans la technologie - je ne suis pas technophobe - mais que c'est l'alliance de la technologie et d'une modèle économique. (...)" Bruno Patino

L'intégralité de l'émission est à écouter en cliquant sur le haut de la page

Bibliographie

Eric Sadin, L'ère de l'individu tyran, La fin d'un monde commun (éd. Grasset 2020)

Eric Sadin, Faire sécession : une politique de nous-mêmes (éd. L'Echappée 2021),

Eric Sadin, L'intelligence artificielle ou l'enjeu du siècle (éd. L'Echappée, cf. trilogie poche, 2021)

Bruno Patino, Tempête dans le bocal, la nouvelle civilisation du poisson rouge (éd. Grasset 2022)

Bruno Patino, La civilisation du poisson rouge, Petit traité sur le marché de de l'attention (éd. Grasset 2019)

John Perry Barlow, Déclaration d'indépendance du cyberespace (texte célèbre rédigé le 8 février 1996)

Libres enfants du savoir numérique, une Anthologie du "Libre", préparée par Olivier Blondeau et Florent Latrive (éd. L'éclat 2000)

Philippe Bihouix & Karine Mauvilly, Le désastre de l'école numérique, Plaidoyer pour une école sans écran (éd. Seuil 2016)

Martin Heidegger, Questions III et IV (éd. tel Gallimard, nov. 1990)