France Culture
France Culture
Publicité

Peut-on préserver la fertilité alors que l’on vient d’apprendre que l’on doit bénéficier d’un traitement contre une maladie grave : le cancer. Aujourd’hui cela est possible et il faut le proposer à tous ces jeunes qui vont guérir du cancer et qui le jour venu se tourneront vers un projet de vie, vers un projet d’enfant. Certes, rien n’est garanti et toutes les méthodes proposées par procréation médicalement assistée : congélation de sperme, congélation d’ovocytes, congélation d’embryons, fragments ovariens ne donnent pas des résultats à 100%. Mais il est extraordinaire de constater combien cette proposition que nous analyserons avec le docteur Natalie Hoog Labouret, ** pédiatre chargée d’une mission de l’Inca sur la préservation de la fertilité avec le docteur Françoise Merlet ** de l’Agence de Biomédecine est à l’ordre du jour.Nous serons également en compagnie de Michael Grynberg gynécologue-obstétricien, Service de Médecine de la Reproduction de l’hôpital Jean Verdier à Bondy, et Christine Decanter endocrinologue au CHRU de Lille.

Ils se sont investis, dans leur pratique quotidienne, dans cette prise en charge urgente puisqu’on a peu de temps avant de traiter les patientes et les patients et que les méthodes de conservation sont récentes. La recherche sur la gamétogenèse, sur la préservation des tissus ovariens ou testiculaires est fondamentale pour pouvoir offrir aux enfants, aux jeunes adultes et aux adultes jeunes une perspective positive à leur situation.

Publicité

L'équipe

René Frydman
René Frydman
René Frydman
Production
Dany Journo
Réalisation
Catherine Donné
Collaboration