France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
R. Frydman, V. Vanneaux, P. Ménasché
R. Frydman, V. Vanneaux, P. Ménasché
© Radio France - Catherine Donné

Une première mondiale vient d’être réalisée à l’Hôpital Georges Pompidou par l’équipe du professeur Philippe Menasché , chirurgien cardiaque, directeur de l’unité INSERM U633 en collaboration avec l’unité de thérapie cellulaire de l’Hôpital Saint Louis représentée par Valérie Vanneaux . Valérie Vanneaux est responsable de la production des cellules souches orientées vers la formation de cellules cardiaques qui seront utilisées par le chirurgien pour réparer des lésions du muscle cardiaque. 1500 personnes chaque année arrivent au stade d’insuffisance cardiaque. Le muscle cardiaque se nécrose sur un territoire donné (infarctus du myocarde). Les interventions médicamenteuses rapides évitent le décès mais laisse des séquelles. Faire repartir le muscle est une urgence vitale et ceci a été réalisé jusqu’à présent par le pontage coronarien pour revascularisé la zone cellulaire détruite. Mais l’idée depuis 20 ans est de favoriser la recolonisation cellulaire par des cellules neuves, des cellules souches, et cette idée a fait son chemin depuis les travaux chez l’animal jusqu’à la réalisation d’un patch fibrinogène rempli de cellules souches qui permet une fois placée sur la zone altérée de recoloniser le muscle malade. Cette technique vient d’être utilisée chez une patiente de 68 ans et six autres cas sont programmés. La réparation du cœur à l’aide de cellules souches est-elle promise à un bel avenir ? C’est ce que nous verrons avec nos deux invités le professeur Philippe Menasché, et Valérie Vanneaux qui nous feront part de leurs espoirs et de leurs doutes et bien entendu de l’état actuel de leurs travaux.

Références

L'équipe

René Frydman
René Frydman
René Frydman
Production
Dany Journo
Réalisation
Catherine Donné
Collaboration