Les souffrances de l 'âme : comment y remédier avec Boris Cyrulnik

France Culture
France Culture
Publicité
Avec
Boris Cyrulnik
Boris Cyrulnik
© Radio France

Neuropsychiatre et psychanalyste, Boris Cyrulnik a contribué par ses écrits à diffuser l’idée de résilience. Les âmes blessées son dernier livre autobiographique paru en septembre 2014 aux éditions Odile Jacob nous plonge dans l’évolution récente de la psychiatrie avec l’irruption d’un côté des médicaments agissant sur le comportement et d’autre part sur les différentes positions des écoles de psychanalyse qui toutes se réfèrent à Freud. Est-ce alors qu’il était tout jeune garçon de ferme, enfant juif caché sous le nom de Jean Laborde, que **Boris Cyrulnik ** va percevoir le monde animal ? Quoi qu’il en soit il va s’intéresser et développer l’éthologie appliquée à l’humain. Le prix Nobel a été attribué en 1973 à trois fondateurs de l’éthologie dont Conrad Lorenz. **Boris Cyrulnik ** va s’appuyer sur la notion d’attachement développée par John Bowlby, psychologue, psychiatre et psychanalyste, pour répandre par ses écrits la notion de besoins fondamentaux du nouveau-né, de sa sécurité affective et de ses conséquences sur le comportement humain dans le milieu naturel. La capacité d’adaptation, de reconstruction nommée résilience après un traumatisme psychique est-elle liée à un état biologique inné en rapport avec le polymorphisme du transporteur de la sérotonine ou à une structuration précoce et positive de la personnalité ? La bataille d’idées fait rage à propos de cette situation de précarité affective, plus ou moins temporaire, et qui peut toucher n’importe lequel d’entre-nous.

L'équipe