France Culture
France Culture
Publicité

La vie de sosie de chanteur est pleine de dangers. A certains, tout semble pourtant réussir.

“Le 14 juin s’est ouvert devant la cour d’appel des Vosges, à Epinal, le procès d’un sosie de Serge Gainsbourg , a-t-on pu lire dans une brève de M, le magazine du Monde . En 2011, il avait tenté d’assassiner à l’arme blanche son voisin, un sosie de Johnny Hallyday.”

La vie de sosie de chanteur est donc pleine de dangers. A certains, tout semble pourtant réussir. Ainsi de Denis Carré, ou « Gangnam Denis » *“comme il se fait désormais appeler, * [qui]* a réussi un coup de maître, fin mai à Cannes, en se faisant passer pour Psy* , apprend-on toujours dans le magazine *M, * sous la plume d’Elise Barthet. *Double officiel et autoproclamé du chanteur sud-coréen, il a remis le couvert quelques jours plus tard à Monaco. Il a fallu, à chaque fois, que la vraie idole intervienne sur Twitter, pour que le coquin soit démasqué. Né à Séoul en 1979, un an tout juste après la star, Denis Carré n’a de coréen que les traits. Adopté à 3 ans, il a grandi dans un petit village d’Auvergne. C’est en Irlande, où il s’est expatrié, que tout bascule. * « Pendant un concert de Lady Gaga, un type m’a félicité pour ma chanson. Deux semaines plus tard, une trentaine de personnes me sont tombées dessus en boîte », raconte-t-il. Poussé par des amis, le sosie malgré lui se prend vite au jeu. Après une première prestation à Londres pour le compte du géant coréen Samsung en décembre 2012, il est rejoint par un tourneur et un manager. Son single enregistré, il caresse à présent l’idée de rencontrer son double en Corée du Sud. Un pays où il n’a jamais remis les pieds.”

Publicité

Pour Denis Carré, tout a donc commencé à un concert de Lady Gaga. De qui Lady Gaga est-elle le sosie ? D’un peu tout le monde, ça dépend des périodes, en ce moment, c’est de *“la Française Orlan, de son vrai patronyme Mireille Porte, body artiste de l’autochirurgie plastique et des implants sous la peau du front et ailleurs, * [qui] *réclame 31,5 millions de dollars à la chanteuse américaine et à Universal Music France pour copiage de ses multi-hybridations, ainsi que la cessation de commercialisation de l’album * Born This Way_, de 2011, avec suspension du clip de promo afférent_ , nous informe une brève de Libération . *La pochette de l’album montre en effet le front et les épaules de Lady gaga parsemés d’excroissances semblables à celles d’Orlan. Et dès les premières secondes du clip du titre, on découvre une Gaga maquillée et décapitée, inspirée, si ce n’est copiée, d’une sculpture de l’artiste intitulée * Femme avec tête_, de 1996. Gaga_ , s’amuse Libération , semble être arrivée à un tel point de plagiat que Dieu, inventeur de la vie, hésite lui-même à porter plainte pour contrefaçon.”

Pas de réaction pour l’instant sur le compte Twitter de Pascal Nègre, pourtant prompt à dégainer son mini-message, comme celui-ci :  « Avec Georges Moustaki, c’est une des dernières légendes, artiste et poète, qui disparaît ! Ses plus grands succès sont chez Universal ! »* En saluant ainsi l’interprète du * Métèque_, disparu le 23 mai, Pascal Nègre, patron de la maison de disques précitée, a suscité l’indignation sur Twitter_ , écrit Joël Le Pavous, encore une fois dans M le Magazine du Monde , décidément à la pointe de l’information culturelle croustillante. *Une quantité de réactions outrées se sont succédé, tournant le plus souvent en dérision ce post déplacé. * « Scandaleuse tuerie à Londres. L’intégrale de la saison 7 de “Dexter”  en Blu-Ray à -30% » *; * « Coluche vient de mourir. Vous pouvez acheter la même moto chez le concessionnaire Honda » *; * « Mort de Claude François, EDF vous rappelle l’intérêt de son forfait heures creuses »*, pouvait-on notamment lire parmi des milliers de mini-messages moqueurs accompagnés du mot-dièse #TweeteCommePascalNegre. * « De la même manière que Camus est édité chez Gallimard, on se réjouit qu’une partie du répertoire ait été signée chez nous »*, a tenté de se défendre Pascal Nègre. Si les utilisateurs ont eu la dent dure, c’est que le patron d’Universal est un multirécidiviste. Fin février, rendant hommage au chanteur Daniel Darc, il avait vanté les mérites de l’album * Crève-cœur_, sorti en 2004 et produit par… Universal. Le 22 mai, la veille de son hommage publicitaire à Georges Moustaki, l’ex-juré de la « Star Academy » avait salué la disparition du compositeur Henri Dutilleux en rappelant obligeamment que son label avait produit quelques-uns de ses disques.”_

Entre deux nécrologies en moins de 140 signes, le patron d’Universal Music, ancien sélectionneur de jeunes pousses musicales à la télévision, devrait s’intéresser à cette info du quotidien d’Abou Dhabi The National , dans son édito du 23 mai, repris par *Courrier International * : *“il y a quelques décennies, voir des jeunes femmes intégrer l’université était une nouveauté en soi. Mais aujourd’hui, sous l’égide de leur professeur d’anglais, cinq étudiantes de l’université (féminine) d’Al-Ain viennent de créer les Random Stars, le premier groupe de rock émirati entièrement féminin. Si elles se contentent pour le moment de reprises de leurs groupes préférés (dont l’incontournable * Smoke on the Water_) lors d’événements étudiants, elles pensent travailler sur leurs propres chansons dès cet automne.”_

Manifestement amatrices de hard rock, ces fans de Deep Purple auraient tout intérêt à compléter à la rentrée leur formation à Nottingham, comme nous en informe à nouveau *Courrier International. “Apprendre à écrire et à interpréter du heavy metal, étudier les compos de groupes comme Black Sabbath, analyser l’histoire de ce genre musical… Les amateurs de gros son et de guitares saturées vont pouvoir bientôt s’en donner à cœur joie – tout en restant sagement en cours. En effet, le New College Nottingham lancera en septembre un cursus de musicologie consacré au heavy metal, annonce * BBC News*. Liam Malloy, le maître de conférences à l’origine du diplôme, a travaillé plusieurs mois sur cette formation afin d’offrir un enseignement * « académiquement rigoureux »*. Il souhaite rendre sa crédibilité à un genre peu pris au sérieux. * « Une perte de temps ! », a déjà réagi, pour sa part, Chris McGovern, le président de Campaign for Real Education, un groupe de pression qui milite pour relever le niveau du cursus scolaire.”

On ne peut pas tous aimer le heavy metal…