France Culture
France Culture
Publicité
Affiche Star Wars VII
Affiche Star Wars VII

N'ayant pas vu le nouveau Star Wars , les journaux s'appuient sur les spéculations de fans pour remplir leurs pages avec du vent. Douces années 80, où on pouvait voir le film en avance et le spoiler en toute tranquillité...
“Le compte-à-rebours a commencé pour le film le plus attendu de l'année, qui va réussir son pari d'arriver sur les écrans dans un mystère quasi total, préservé malgré la fabuleuse curiosité qui s'est manifestée de toutes parts , constatent Caroline Besse et Frédéric Strauss dans * Télérama. Mais, grâce à une campagne de promotion lancée il y a déjà plusieurs semaines, les quelques images de * *Star Wars : Le Réveil de la force * *ont toutes été analysées de fond en comble. Et des informations ont percé ici et là, traquées jusque dans la liste des morceaux de la bande originale composée par John Williams (plage 14 : * « L'enlèvement » , bigre !). Si on ne sait toujours presque rien, on commence à comprendre ce qu'on pourra savoir le 16 décembre, jour de la sortie.” * Et Télérama de lister “les points d'interrogation qui nous en disent le plus sur le nouveau * Star Wars *.” * L’hebdomadaire est imité en cela par nombre de ses confrères, qui rivalisent d’imagination pour remplir des pages et des pages sur le film de J.J. Abrams sans en avoir rien vu, et pour cause : en France, le film ne sera montré à la presse que la veille de sa sortie, dans un lieu tenu secret jusqu’au dernier moment, sous réserve de n’en rien dire jusqu’au mercredi 9h01, avec une dérogation pour les quotidiens du matin, qui doivent cependant s’engager à ne révéler aucun élément-clé de l’intrigue.

Un temps où la notion de spoiler était encore inconnue Une paranoïa qui trouve peut-être son origine en 1980. “1980, ou le printemps du cliffhanger aux Etats-Unis. En mars, * rappelle Jean-Marie Pottier sur Slate.fr , toute l'Amérique se demande qui a bien pu tirer sur J.R. dans * Dallas*. En mai, elle apprend, stupéfaite, que Dark Vador est le père de Luke Skywalker. La plupart des spectateurs ont découvert cette information en regardant * L'Empire contre-attaque * en salle.Certains malchanceux se sont fait * spoiler par la presse de l'époque. Car se replonger, plus de trente ans après, dans les critiques des épisodes V et VI de la première trilogie, c'est se rendre compte qu'on parle d'un temps où la notion de spoiler était encore inconnue et où les critiques osaient des choses qui leur vaudraient aujourd'hui le goudron et les plumes virtuels. […] A ce petit jeu, personne ne battra Howard Pearson, le critique du * Deseret News, un quotidien de l'Utah, qui lâchait carrément le morceau dès le 13 mai 1980 * (huit jours avant la sortie du film)* : * « Dark Vador est plus maléfique que jamais et on apprend quelque chose de nouveau sur lui. Il affirme qu'il est le père de Luke Skywalker. »Des dérapages de « petits » journaux locaux ? Pas vraiment, à en croire ce qu'a pu écrire trois ans plus tard du * Retour du Jedi * la grande agence Associated Press, dont les dépêches sont reproduites dans des dizaines de journaux américains. Dès le 11 mai 1983, quinze jours avant la sortie en salles, elle lâche le morceau sur un scénario mieux gardé * « que les dossiers personnels de la CIA » en révélant que Luke Skywalker est le frère de la princesse Leia. Le 25 mai 1983, jour de sortie du film, elle récidive, dissipant définitivement l'ambiguïté du plot twist de l'épisode précédent – de nombreux spectateurs étaient persuadés que Vador mentait à Luke : * « Le film révèle que Luke Skywalker et la princesse Leia sont frère et sœur et dresse le portrait du méchant Dark Vador en père de Luke. Il se termine sur Vador montrant son côté lumineux en sauvant son fils de la mort des mains de l'Empereur, tandis que les gentils remportent ce conflit étalé sur une trilogie en détruisant l'Etoile de la mort, la station spatiale de l'Empire. »*” *

Publicité

Ne lisez pas les lignes ci-dessous, spoiler alert ! 32 ans plus tard, les fans en sont réduits à conjecturer.* “Ils veulent savoir de quoi ce * Réveil de la force sera fait *, * s’amuse Studio *, * qui fait sa couverture avec le film sans en savoir plus que les autres, mais en présentant un scénario reconstitué par le site de fans américains Making Star Wars à partir des images officielles et des infos glanés ici ou là. *Chaque bout d’image, chaque morceau de costume, chaque clou du décor est étudié avec acuité, mauvaise foi, amusement, sérieux. Car internet et les réseaux sociaux permettent aux fans d’hier et d’aujourd’hui de spéculer sur ce que leur réserve demain. Parfois dans des proportions inattendues. Pour vivre le film avant l’heure.” * Prenez l’affiche officielle de Star Wars 7… “Dévoilée le 18 octobre, elle a mis les fans en émoi *, témoigne Thomas Mahler dans Le Point : si on y découvre Han Solo et la princesse Leia, nulle trace de Luke Skywalker. Dans les crédits, son interprète, Mark Hamill, se retrouve relégué en deuxième position derrière Harrison Ford. L’ultime bande-annonce du film ne montre pas plus le rejeton de Dark Vador. Déjà, les exégètes s’en donnent à cœur joie. Luke serait-il porté disparu ? Ou, pis, a-t-il cédé à l’atavisme ? Deux certitudes : la promo confirme le savoir-faire galactique de Disney, et Mark Hamill, 64 ans, est décidément maudit. Victime d’un accident de voiture avant * *L’Empire contre-attaque, l’ancienne tête d’affiche ne s’est jamais émancipée de son personnage de preux chevalier, passant du côté obscur avec des nanars et des doublages de dessin animés ou jeux vidéo. Le voilà même privé d’affiche ? La Force l’aurait-elle quitté ?” * Sinon, d’après les fans cités par Studio , Han Solo va mourir dans cet épisode. Ce que confirme *Télérama * : Harrison Ford n'apparaît pas au générique de l' Episode VIII * (sortie prévue le 26 mai 2017), où l'on ne trouve pour l'instant que deux personnages de l' Episode VII * : Luke Skywalker et Poe Dameron. Une inquiétude raisonnable pèse [aussi], en conséquence, sur l'avenir de la princesse Leia, qui ferait une morte de grande classe, assurant au film un pic dramatique comme on n'imagine pas J.J. Abrams choisir de s'en passer...” * Une certitude, en tout cas, pour les pythies de Télérama * : *Il n'est à ce stade plus le moment de douter des écrasantes entrées que réalisera * Le Réveil de la Force *. Depuis la mise en vente des tickets en octobre, plus de 250 000 fans français se sont précipités en ligne pour se procurer le sésame. Le film battra-t-il le record du meilleur démarrage de tous les temps ?” * Et arriverons-nous à parler du film sans en rien spoiler ? Réponse le 22 décembre dans La Dispute.

L'équipe

Antoine Guillot
Antoine Guillot
Antoine Guillot
Production
Laurence Millet
Réalisation
Daniel Finot
Réalisation