Publicité
En savoir plus

bonjour ali bonjour à tous souvenez vous ça a été une semaine extraodinaire... extraordinaire à cause de ce qui s'est passé ce dimanche matin très tôt il y a 10 ans dans un tunnel parisien... mais surtout extraordinaire à cause de l'émotion que cet accident a ensuite suscité ... en quelques semaines des millions de gens... particulièrement en Grande Bretagne mais aussi dans le monde entier... des millions de gens ont été non seulement affectés par la mort de Lady Diana mais fascinés d'une manière complètement innatendu... voila comment commence le long article que consacre the Economist cette semaine à l'anniversaire de la mort de la princesse de Galle... il répond ainsi à la question que toute la presse internationnale se pose ... cette même question que vous vous posez peut être en m'écoutant ce matin... pourquoi les 10 ans de la mort de Diana valent il la peine d'être traités... et pourquoi la presse y consacre tant d'articles... et oui parce qu'encore ce matin sa photo est partout sur les Une dont les titres divergent le mystère Diana... affiche le Parisien dix ans après ...le mythe s'éffrite ...lui préfère la Tribune de Genève Malgré les enquêtes la théorie du Complot a la vie dure... rajoute la Libre Belgique comment la monarchie a changé avec la mort de lady Diana ... explique la BBC vous avez dit lady D... mais c'est laydie discorde qu'il faut dire... titre la Stampa quand le Times résume... le triste héritage de Lady D... car s'il y a une chose à faire en ce jour anniversaire... c'est le point sur la mort de cette princesse... titre l'éditorialiste de l'International Herald Tribune ... voir le visage de Diana nous regarder dans les yeux à chaque kiosque à journaux sur le web à la télévision nous rappelle combien le passé proche est distant... on pourrait gloser sur le temps qui passe vite... sur ce petit bout de présent tragique dont nous avons voulu faire un symbole... mais tout cela est trop simple dit le quotidien américain... trop allégorique... la vie et la mort de diana n'a rien d'extraordinnaire... rien de mythique... l'accident de cette jeune mère n'a rien de plus tragique que de très nombreux accidents du même type... ce qui change peut être c'est l'extraordinnaire ampleur de la tristesse qui l'a accompagnée... une émotion à la hauteur du rêve suscité par son mariage... tout cela savamment organisé par les média et les politiques... le mythe Diana serait donc un produit?... l'émotion ressentie à sa mort aurait été savamment instrumentalisée par une industrie juteuse?...peut être conclut le journal... mais cette immense tristesse était en tout cas surtout un moyen avouable pour de nombreuses personnes d'extérieioriser enfin cette tristesse qu'elles ressentent quotidiennement dans ce monde... en somme Diana leur permettait de pleurer sur tous les chagrins de l'humanité... une émotion politiquement correcte donc! même cynisme dans les colonnes du Times... il y a aujourd'hui des gens qui ont pleuré sa mort et qui s'en excusent en disant... c'est une semaine où nous sommes tous devenus fou"... le problème explique le quotidien britannique... c'est que le débat Diana n'a finalement rien à voir avec elle... la mort de Diana est arrivée tout simplement au moment où notre société avait besoin d'un symbole ... celui de la Culture de la Victime... c'est ainsi qu'elle est devenue la sainte patronne de tous ceux qui souffrent... dans une société où la souffrance est érigée en vertue... où les victimes sont traitées avec plus de déférence que de compassion... et cette tendance n'a fait que grandir en 10 ans enfin elle répond surtout au besoin de contes de fées de notre société... rajoute le Belfast Telegraph... gommés les aspects trops humains dans la grande autobiographie Diana... la princesse ne pouvait être qu'extraordinnaire parce que le monde ne se satisfait plus que d'émotions fortes... son mariage avait été orchestré pour être le symbole d'une nouvèle ère ... sa mort devait suivre cette histoire manichéenne... elle devait rester une héroine de conte de féés... ou de soap opéra... conclut l'article... et d'ailleurs à en lire la presse à scandales... du Daily Express au Sun... l'industrie Diana se porte toujours bien... la princesse continue de faire rêver... d'alimenter les rumeurs de complots d'inspirer les factions... bref de faire vendre les journaux... commente la Libre Belgique... la théorie du complot est un business juteux... le Daily Express révélait la semaine dernière que l'ancien garde du corps de Diana avait été attquée pour changer sa version des faits... un business attisé par le père de Dodi dont les pressions ont déjà provoqué le report du procès sur la mort de la princesse... procès qui doit reprendre en octobre... bref la folie diana n'est pas tout à fait éteinte conclut le quotidien belge... ou serait ce maintenant la foli al fayed? et pourtant le mythe s'effrite... rappelle la presse européenne en choeur la Dianamania s'essoufle titre le Figaro... les dons à son association sont en chute libre... ils sont passés de 20 millions à 200 mille livres....les lieux de pélerinage sont moins fréquentés, les sites internet abandonnés, les livres délaissés... la seule commémoration aujourd'hui est l'office religieux organisé par ses fils dans la guards chapel... continue la Tribune de Genève... preuve qu'il reste peu de chose de l'émotion d'il y a dix ans... à lire les sondages les windsors auraient regagné leur prestige... alors que s'est il passé s'interroge le journal... et bien la vérité a surgi... le royaume s'est défait de cette personnalité certes pleine de compassion mais fortement manipulatrice ... certes victime de la vindicte royale mais aussi d'une phobie de la persécution... en tout cas rajoute la Libre Belgique on notera que nombre de maison royale d'europe ont tiré les leçons de la dianamania... de celle que l'on a appelé la princesse des coeurs... nombre de ses consoeurs s'impliquent donc dans des oeuvres humanitaires.... et tentent ainsi de légitimer leur statut monarchique parce que l'enjeu... croit savoir the Observer... c'est bien ce lien de la monarchie avec le peuple... car Diana incarnait ce lien... et le futur roi Charles cherche cette légitimité... les Windsors ont donc amélioré leur communication dans l'espoir de couper court aux questions sur leur raison d'être... parce qu'avec la mondialisation de la Grande Bretagne la monarchie n'est plus assez large pour couvrir l'ensemble de la population... Diana en revanche dépassait ces clivages et sa mort en ce sens a permis à la royauté qui incarnait le passé de faire un bon dans le présent... Diana a donc sauvé non pas brisé la monarchie britannique... conclut the Observer.... le probème aujourd'hui c'est qu'il lui manque un avenir.

Références

L'équipe