Publicité
En savoir plus

bonjour ali bonjour à tous penser c'est facil... agir c'est plus difficile... mais le plus difficile est sans doute d'agir selon sa pensée... voilà ce qu'écrivait Goethe... ce poète allemand capable de faire le grand écart entre la création et son activité politique... remarque rajoute el pais à madrid... quand on a des capacité intellectuelles comme les siennes ... il est facile de dire que penser est facile... mais il est vrai que la pensée n'implique finalement que soi même... or l'action est plus compliquée tout simplement parce qu'elle dépend la plupart du temps du concours d'autrui... cad qu'elle dépend d'élements qui sont en dehors de notre contrôle... agir est donc avant tout une affaire de persuasion... de négociation voir de manipulation... alors me demanderez vous... pourquoi le journal de madrid nous abreuve t il ce matin de ces réflexions pas vraiment innovantes... et pourquoi m'en faire l'écho... et bien à cause de sa conclusion... chacun a trop tendance à croire au père noël écrit el Pais...et c'est une tendance que les politique aidés des médias savent très bien utiliser... on entend ça et là des promesse d'action "je sius un homme d'action.... celui du changement de la rupture du résultat etc"... il y a même ceux qui poussent jusqu'à élaborer une pensée autour de l'action.... contradictoire et absurde écrit l'article... parce que l'action n'est pas l'imagination....et c'est ainsi que les politiques et décideurs perdent peu à peu leur crédit auprès d'un public complice de vouloir partager ces illusions! alors si nous laission nos imagination individuelles de côté pour nous tourner vers l'extérieur cad vers la réalité? voilà la ligne de la presse internationale ce matin d'abord parce que nous avons tous à relever le défi majeur de ce siècle... écrit la Libre belgique... et ce défi c'est sans aucun doute le réchauffement climatique parce que tandis que la spectre de la crise économique se fait de plus en plus pesant mais que le prix du pétrole s'écrase... la tentation est grande de se dire qu'avec ces bouleversement économique il faut parer au plus pressé et le plus pressé c'est notre porte monnaie ..... sauf qu'ajouter une crise écologique au tableau serait suicidaire... il est temps au crontraire de réorienter une page de l'histoire ... et cela passe par un changement radical de notre manière de notre manière de manger de nous loger de nous déplacer de travailler d'où la multitude de papier qui se penche encore ce matin sur cette conférence de poznan en pologne où près de 190 états sont réunis pour douze jours afin de négocier un nouvelle accord mondial sur la protection de l'environnement quel paradoxe que cette réunion ait lieu en Pologne... précisement dans le pays qui mène la fronde en europe cpntre le paquet énergie climat... écrit la Gazeta Wyborcza à Varsovie... ou bien est ce au contraire une chance de convaincre ces sceptiques qui préfère considérer le changement climatique comme une fiction... ou le fruit de je ne sais quel lobby ou encore et c'est encore plus dangereux comme une procupation secondaire attention de ne pas reléguer au second plan la protection de la planète ... écrit le Frankfurter allgemeine zeitung en Allemagne... et ce même en temps de crise économique et financière... car la crise que nous vivons est on le sait le résultat d'un calcul à trop court terme avec le capital financier... et il serait erroné de procéder de même avec le capital nature... tirons dés à présent les leçons des catastrophe que nous vivopns ... il s'agit de montrer au pays en voie de dévelloppement qu'il est non seulement possible mais essentiel de concilier les règles de notre économie avec celle de l'écologie et en ce sens lles pays les plus industrialisés doivent montrer l'exemple... rajoute le Dagens Nyheter... d'abord parce que ce sont eux qui ont instauré ce modèle économique polluant... ce sont eux qui n'ont pas su le contrôler et ce sont eux également qui ont le plus les moyens pour convaincre via un soutien financier les pays pauvres de s'adapter à la protection de l'environnemlent parce que vous savez... rajoute le Spiegel en Allemagne... ce n'est pas un doux rêve... Kioto c'est vraiment possible... la preuve.. une récente étude montrer que l'allemagne a réussi à réduire ses émission de gaz à effet de serre dans les cordes prévues par le protocole de Kyoto... elle fera ainsi partie des trop rares pays à remplir leur promesse et ce malgré la crise financière... crise financière qui risque d'être fatale au climat... tout simplement parce que les pays riches ne voudront investir sur ces question alors nous courrons à la catastrophe... prévient calmement le Soir en belgiqe... et les yeux fermésd'ailleurs... parce qu'on ne va pas répéter que le réchauffement climatique va créer des déséquilibre géostratégique bien plus grave que cette crise financière ah cette crise financière... parler m'en encore et je vous poignarde dans le dos ...s 'emporte un analyste du guardian ce matin... c'est vrai quoi ... cette crise c'est devenu la raison de tous nos maux... j'ai mal au pied c'est la crise financière... je suis dépressif c'est la crise financière... je te trompe c'est la crise financière ... il pleut c'est la crise financière... c'est devenu l'excuse pour tout et n'importe quoi... ça suffit si nous nous penchions sur la réalité... la réalité c'est que nous nous bornons à faire le bialan des catastrophe climatique... à faire la liste des initiatives intéressantes proposée... à rêver que nous sommes en pleine révolution verte... bient ôt la voiture électirique... la capote écologique... bref nous pourrions continuer à consommer comme avant du moment que l'on consomme vert... illussion... écrit le guardian... et pour le coup la crise financièree devrait nous ouvrir les yeux... la fête est finie et il n'y a pas de révolution en vue... pas de miracle non plus... pas de père de noël bonne journée.

Références

L'équipe