Publicité
En savoir plus

Par Eric BiegalaNombreux sont les titres de la presse internationale à revenir sur l'arrestation hier de Kristian Vikerness, alias Varg Vikrness dans un village de Corrèze... Une interpellation "préventive" du musicien norvégien, après l'achat par son épouse française de 4 fusils 22 Long rifle la semaine dernière. Un musicien aux vues extrêmes et réputé proche d'Anders Breivik, l'auteur de la tuerie d'Utoya de juillet 2011.Le radicalisme de Vikernes est disséqué par tout le monde ; dans le Wall Street Journal , l'avocat du norvégien concède que son client "exprimait depuis des années des vues extrêmes quant au mélange des races, basées sur l'histoire scandinave ". Quant à la violence du personnage, elle est connue de longue date, notamment en Norvège et dans les milieux du Black Metal puisque Varg Virkernes avait purgé 15 ans de prison après avoir tué l'un de ses rivaux de la scène rock norvégienne en 1993, un rival poignardé plus de vingt fois !"Ancien leader du groupe néo-nazi Résistance Blanche Aryenne, Vikernes est connu comme antisémite * explique le spécialiste de l'extrême droite Øyvind Strømmen sur la NRK , la radio-télévision publique norvégienne. "C'est un néo-nazi et un antisémite classique, parfaitement capable de violence comme on l'a vu par le passé"* , note-t-il. Le** Local Norway News** note que dans l'un des tous derniers posts de blog de Vikernes, publié samedi, "le néo-nazi accuse ce qu'il appelle "la racaille non européenne" d'être responsable de l'accident ferroviaire * de Brétigny-sur-Orge. Relayant la rumeur ayant prétendu que des victimes de l'accident aient été dépouillés par de jeunes immigrés, il met sur le compte d'une conspiration juive, mêlant gouvernement et presse française, le fait que personne n'en ai parlé... * En conclusion relève le Local Norway News** , Vikerness écrit qu'il est furieux, qu'il ne comprend pas pourquoi l'Europe ne se révolte pas* "cela doit cesser, * écrit-il,* il faut faire quelque chose pour arrêter ça avant qu'il ne soit trop tard"* Le portail norvégien anglophone NewsinEnglish.no , reproduit pour sa part des écrits un peu plus anciens de Vikernes : "la guerre civile, la guerre raciale et un retour à l'extrêmisme nationaliste sont la seule solution. Rien d'autre qu'un nouvel age glaciaire ne peut arrêter l'immigration en provenance d'Asie ou d'Afrique" , explique le musicien.Et puis il y a la proximité supposée avec Anders Breivik. Vikerness était en effet l'un des 500 destinataires du manifeste de 1500 pages envoyé par le meurtrier d'Utoya...

"Vikerness admet sur son blog qu'il a lu le manifeste mais semble avoir pris quelque distance avec Breivik le qualifiant même de cinglé" , note le** LA Times** . Le journal britannique The Independant explique pour sa part que* "le païen auto-proclamé Vikernes a montré à la fois de la sympathie pour Breivik et le rejette, le qualifiant de "loser chrétien" qui a tué des Norvégiens plutôt que des musulmans... dans un post de blog de décembre dernier intitulé " Guerre en Europe, Breivik dévoilé" * note encore le journal, Vikernes écrit que "si vous, chers nationalistes européens voulez vraiment sauver l'europe biologique vous devez vous rendre compte qu'il faut rejeter toute folie chrétienne ou internationaliste et embrasser les seuls valeurs et idéaux européens c'est-à-dire païens. Si vous travaillez pour la chrétienté, vous travaillez pour les juifs ; c'est clair et net" , conclu Vikernes. C'est sur ce paganisme politique que revient aussi The Nordic Page Norway ** : "durant sa détention, écrit le site web, Vikernes s'est affilé au Front Païen de Norvège et a publié plusieurs ouvrages sur le paganisme germanique ; il a également réalisé deux albums sombres sous le nom de Burzum. Après sa libération il a continué à produire de la musique et à écrire pour promouvoir ce qu'il appelle l'odalism, une idéologie raisonable, écrit The Nordic Page, basée sur l'idée selon laquelle les européens blancs doivent retrouver les valeurs indigènes européennes ; des valeurs païennes". Mais c'est sur les sites musicaux, notamment ceux consacré au Black Metal qu'on prend la défense de Vikernes, même si c'est avec beauxcoup de pincettes"On ne peut pas être un fan de sa musique sans devoir se justifier continuellment" , écrit par exemple Michael Nelson sur Stereogum.com ** "bien sur, Vikernes a été suspecté de liens avec le massacre perpétré par Breivik mais Vikerness a, en fait, condamné Breivik par ses écrit en expliquant par exemple que les vrais nationalistes ne tuent pas les enfants de leur propre pays...Je ne suis pas convaincu que les accusations du ministre de l'Intérieur français ont quoi que ce soit de solide... ca ne veut pas dire que je défend Vikernes ; idéologiquement il est indéfendable ! " Sur Metalunderground.com , si Dasher10 se dit "honnêtement surpris que Vikerness n'ait pas été arrêté plus tôt, le type étant une bombe à retardement ambulante , Mike Godfried fait, lui, valoir qu'il n'y a pas en France d'équivalent du prelmier amendement américain, qui garantirait la liberté de parole... "Que les autorités françaises le suivent, écoutent ses conversations soit", * écrit le blogueur, "mais tant que rien de concret contre lui n'est démontré, tant qu'il n'a pas commis de crime, Varg* (son nom de scène)* doit rester libre"* .

Publicité