France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Bonjour, Preuve que le lobby indépendantiste est puissant au monténégro... les partisans du oui au référendum de dimanche publient deux pleines pages publicitaires aujourd'hui dans l'édition de l'Internationnal Herald Tribune... au menu " le Monténégro se cherche un avenir indépendant au sein de l'Europe"... "La région a une longueur d'avance sur la Serbie... elle a déjà adopté l'euro: preuve que les réformes économiques sont déjà engagées".... ou encore " le Monténégro: une destination touristique encore inconnue"... Alors dans les journaux du pays... la campagne bat son plein depuis des semaines... une campagne de presse largement favorable à l'indépendance " les média monténégrins ont choisis leur camp écrit le Courrier des Balkans... les quotidiens Vijestis Pobjeda et Republika soutiennent l'option de l'indépendance alors que seul Danas défend l'option d'un état commun mais sous certaines condition" et dans les colonnes de ce dernier un reportage sur le durcissement de cette campagne ces dernières semaines " des graffiti antiserbes, tracés sur la maison du frère de Radovan Karadzic à Podgorica... alors que les partisans de l'union avec la Serbie s'en prennent aux symboles de la nation monténégrine... détruisant les drapeaux et les affiches de campagne de leurs opposants... la campagne se radicalise de part et d'autre, mais force est de constater écrit notre confrère, que le parti démocrate de Serbie va plus loin dans les insultes... traitant les indépendantistes de "lèpre souverainiste"... et les accusant de s'abstenir de présenter condoléances et félicitations, lors de mariages et d'enterrements... ce qui est une grave entorse aux coutumes monténégrines... ... une violence verbale plus répandue chez les partisans de l'état commun que chez les indépendantistes qui jouent la carte du politiquement correct... et évitent la campagne négative... n'empêche conclut le journal, chaque camp se dit persuadé de sa victoire manipulant les sondages à toute force!" Et puis il y a les mesures d'intimidation... "Attention de ne pas froissez les serbes écrit le même quotidien Danas qui titre " Belgrade menace les Monténégrins de Serbie de représailles... d'après le dernier recensement ils seraient près de 270 mille citoyens monténégrins résidants en Serbie... le gouvernement serbe fait tout pour que le référendum échoue et menace de se venger en cas de sécession... les fonctionnaires perdraient leur emploi... les étudiants seraient taxés au prix fort... et les monténégrins perdraient leurs droits civiques... il s'agit d'un apartheid anti-monténégrins considère le parti indépendantiste... qui s'inquiète d'un probable déplacement des monténégrins de Serbie... et de conclure... un déplacement qui risque de ne pas être facile puisque 40% de la population serbe affirme avoir des racines aux Monténégro" "on dit souvent que la Serbie craint le départ du Kosovo... mais les Serbes ont beaucoup plus peur de départ du Monténégro considéré comme partie intégrante du pays" estime la présidente du comité pour les droits de l'homme de Belgrade... le problème c'est que la Serbie et les partisans de l'union n'ont pas présenté d'alternative politique claire face aux volontés indépendantistes... Belgrade n'a pas de projet pour cet état commun qui garantirait l'égalité au Monténégro pourtant 17 fois plus petit que la Serbie... c'est que les serbes ne veulent pas de cet état commun... il veulent un Monténégro ayant un statut de région, intégré et contrôlé entièrement par Belgrade" Côté indépendantiste explique le quotidien Monitor, on ne cesse de clamer que dire oui à l'indépendance c'est dire oui à l'Europe... or l'Europe est favorable à l'indépendance et on promet également que la reconnaissance internationale arrivera rapidement... et même dès le mois de septembre... mais il faut d'abord que le Monténégro reconnaisse lui même à plus de 55% cette indépendance." Et ce n'est malheureusement pas une certitude... rajoute le journaliste de Pobjeda... parce qu'atteindre les 55% de votes favorables sont énormes... et difficile à atteindre... dans un région qui compte 40% de Monténégrin et 30% de Serbes et qui craint selon les mots d'un politique de vivre dans un studio alors qu'elle avait une grande maison... Et son confrère de la Birn s'inquiète... "que se passera t il si le résultats oscillent entre 51 et 55%... les Monténégro risque t il alors de plonger dans le zone grise?... cad que la région deviendrait indépendante mais sans être reconnue comme telle... il faudrait alors pour l'union européenne rafistoler les lien entre Belgrade et Podgorica... bricoler un nouvel arrangement constitutionnel" Relance: direction maintenant la Belgique ou l'affaire des crimes racistes d'Anvers rempli encore ce matin les colonnes de la presse Hier c'était la question de la loi sur les armes qui animait nos confrères... mais comme l'annonce le soir ce matin... la vente libre d'armes c'est fini ... la chambre a décidé de réformer la loi de 1933... Une réforme qui entre en application dans deux semaine... il faudra dorénavant un permis pour posséder une arme dans le pays!" c'est l'une des conséquence directe du drame d'Anvers... continue l'article... l'autre est politique... une requête signé par de nombreux partis politiques du pays a en effet été envoyée hier au conseil d'état contre le parti extrémiste Vlaams Belang considéré par beaucoup comme responsable de la tuerie... la requête vise à montrer que le parti d'extrême droite bafoue les droits et les libertés garanties par la convention européenne des droits de l'homme et demande la suspension de la dotation publique de ce groupement" Mais on parle de suspendre cette dotation depuis 1999 explique la Libre Belgique... A cette date le législateur voulait modifier la loi sur le financement public des partis politiques pour en écarter les partis hostiles à la démocratie... seulement voilà cette suspension ne peut être que partielle... elle ne va que de 3 mois à un an... et nous sommes en démocratie conclut l'article... le vote c'est notre arme, la seule contre le retour de la bête immonde... et le problème c'est que la bête immonde est bien présente en Belgique considère l'éditorialiste du journal... et les témoignages recueillis sur le blog de la Libre Belgique en sont la preuve... il faut avoir la lucidité de sortir du politiquement correct écrit l'édito ... et jauger le manque d'étonnement de nombreux citoyens face aux propos xénophobes réguliers... la mort de la jeune malienne et de Luna... n'a manifestement pas entraîné jusqu'ici une réaction aussi large et spontanée que la mort récente du jeune étudiant de la gare centrale ... les conséquences de cette apathie font froid dans le dos!"

Références

L'équipe