France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Bonjour ali bonjour à tous, Souvenez ... c'était il y a deux mois... lorsque des pirates somaliens ont capturé un vaisseau ukrainien... Vous vous rappelez sans doute que sans le faire ouvertement... il était très tentant de rire et de moquer ce ramassis de canailles locales armées certes mais qui avait tout simplement bénéficié d'une chance improbable dans cette affaire... et bien aujourd'hui on ne rie plus... on en a plus du tout envie d'ailleurs... parce que l'on est en train de comprendre que les pirates somaliens n'ont pas été chanceux mais qu'ils sont au contraire hautement qualifiés dans ce genre de crimes des mer.... Voilà ce qu'écrit le Time Magazine ce matin à propos de cette nouvelle histoire de piraterie qui s'affiche partout dans la presse internationale pas étonnant ... explique l'Independent... parce que l'histoire a presque quelque chose de divertissant tant elle est spectaculaire.... et Hollywood nous abreuve depuis des décennies d'images de pirates sauvages et sans peur... des pirates que l'on est presque tenté de regarder avec romantisme... Alors il faudrait ouvrir les yeux.... rajoute le quotidien britannique... car il n'y a rien de romantique dans la piraterie moderne... cette année 8 membres d'équipage ont été tués, et une dizaine a disparu au cours de près de 600 prises d'otages en mer... 10 vaisseaux seraient entre les mains des pirates somaliens qui attendent une rançon qui varie de 10 mille à un million de dollars On comprend alors que la piraterie se répande en somalie ... où l'on recense officiellement 1200 pirates très bien organisés en 6 groupes hiérarchisés et leur très bonne organisation ne fait plus de doute à en croire le tour de la presse ce matin qui revient sur la prise spectaculaire du super pétrolier saoudien ce week end avec une cargaison de 100 millions de dollars... « un bateau plus grand que trois fois un terrain de football! » répètent les titres... cela a de quoi embarrasser la force maritime internationale non?... d'autant que les pirates semblent devenus incontrôlables.... hier ils ont encore saisi un chalutier thaïlandais ....un cargo de Hong Kong... et cette nuit un cargo grec... c'est le 8ème acte de piraterie en moins de 12 jours.... raconte la BBC alors qu'Al jazeera rajoute ... des actes de pirateries qui ont doublé cette année dans le golf d'Aden avec pas moins de 90 bateaux saisis mais comment est ce possible ? ... c'est la question que semble s'être posés tous les journaux qui ont dépêché des envoyés spéciaux pour tenter de le comprendre c'est le cas du Guardian qui y consacre un double dossier le plus étrange écrit le reporter c'est que la prise du super pétrolier ... a été très très facile... ça peut paraitre incroyable mais plusieurs éléments l'expliquent... et notamment les témoignages d'anciennes victimes d'actes de pirateries et de spécialiste de l'histoire de la piraterie...tous concorde... le Sirius Star était une proie facile D'abord le vaisseau est très bas sur la mer... et n'importe quel bateau de pêcheur peut monter à bord en quelques secondes... Ensuite contrairement aux pirates asiatiques... les somaliens sont très bien armés... et agissent à partir de bateaux très performants.... avec GPS lance grenades etc... comme les pirates du 17ème siècle il jouent sur deux facteurs... la rapidité et la peur presque irrationnelle qu'ils inspirent... et puis surtout il y a un autre aspect psychologique ... c'est que les capitaines de ces super tankers ont faussement tendance à croire que parce qu'ils dirigent un bateau énorme... ils sont imprenables... une fois pris la surprise est grande mais ils ne feront rien pour combattre les pirates à bord... ils attendront que les négociations s'engagent que la rançon soit payée par leur compagnie ou leur gouvernement... comme lors des nombreux cas similaires précédents c'est pour cette raison même que les attaques se multiplient... écrit el Pais en Espagne... c'est parce que les autorités internationales règlent ces affaires au coup par coup... sans se rendre compte qu'il faut une action concertée à long terme sauf que cette fois... le Sirus Star pourrait être l'attaque de trop... continue le Temps en Suisse peut être parce que la médiatisation de l'affaire met les autorités politiques sous pression... peut être aussi parce que les assurances maritimes risquent de monter leurs primes et de durcir leurs conditions... l'OTAN réfléchit donc à des mesures à long terme pour tenter de contrôler la région... mais pour l'instant la seule solution est encore d'éviter le golf d'Aden menaçant ainsi une route majeure du commerce maritime mondiale qui relie le Golf vers le Cap de Bonne Espérance il faut dire rajoute el Pais que les obstacles pour neutraliser les pirates et faire régner l'ordre sont nombreux... d'abord la collaboration judiciaire avec la somalie est rendue impossible tant l'état est inopérant... et c'est d'ailleurs précisément parce que la somalie est si pauvre et si fragile que la piraterie devient un débouché professionnel favori pour les somaliens et puis il y a le droit international qui ne permet pas de s'attaquer aux pirates en dehors des conditions d'auto défense et surtout qui ne permet pas de s'attaquer aux ports qui les protègent d'où ce titre du Times... alors que des millions de somaliens crèvent de faim... le port de Eyl se pavane grâce à la piraterie... il y a quelques années ce port qui est aujourd'hui le repère des pirates somaliens était un petit port de pêche... aujourd'hui il est transformé... de nouveaux restaurants.... des quatre-quatre ... des hommes en costumes chics encadrés de gardes du corps... qui jouent avec leurs téléphones portables et autres gadgets électroniques... les bureaux de changes passent la journée à changer des dollars... alors que le chaos règne dans tout le pays depuis des décennies...bref écrit le Times la capitale de la piraterie est devenue une ville bouillonnante d'argent et d'activité alors il ne faudra pas s'étonner... si l'état somalien tombe aux mains de ces pirates devenus super riches... écrit le site d'Asia One à Singapour... D'autant que déjà les pirates se saisissent d'un discours politique écrit le Scotsman en écosse Notre pays est rongé par des étrangers qui déversent leurs déchets toxiques sur nos côtes et attisent notre guerre civile dit un capitaine pirate... pas étonnant que ces hommes qui pour la plupart sont d'anciens pêcheurs pauvres... passent aujourd'hui pour des héros au sein de la population même si la plupart le font surtout pour des raisons lucratives... Jusque là le monde croyait que le chao venait du Darfour ou du Congo... mais il est bien implanté en Somalie...... résume la Stampa en Italie alors que le Daily Africa au Kenya... titre .... sauvez les eaux internationales... car il en va de l'équilibre de nombreux pays africains... il en va même de tout l'équilibre international renchérissent el Pais comme le Times de Londres... car il ne faut pas oublier que la piraterie est le premier financeur de l'extrémisme... alors il est urgent que Washington et Bruxelles réagissent... à court terme, en envoyant des bateaux de guerre dans la zone... et à long terme en réfléchissant à la meilleure manière de pacifier la Somalie... et l'article britannique termine... fermons les yeux sur le golf d'Aden... négligeons ce développement de la piraterie.... et Ben Laden passera bientôt pour un enfant de choeur Bonne journée.

Références

L'équipe