Publicité
En savoir plus

La Revue de Presse par Mathieu LaurentRamzan Kadyrov autocrate à la tête de la Tchéchènie serait-il pris à son propre piège ? Celui qui ne déteste pas se mettre en scène sur les réseaux sociaux et s'auto-congratuler autant que faire se peut ,a droit à un portrait documenté , qui remet au jour l'ultra-violence de ce protégé du Kremlin ."Ceux qui n'ont pas compris vont comprendre ,Kadyrov jouera , bien entendu le rôle du héros " c'est un film frontal ..le metteur en scène est connu pour ces films à Hollywood " .Sur son compte Instagram ,Ramzan Kadyrov annonce la sortie prochaine d'une prétendûe superproduction , "dans des cinémas ,dans toute la Russie" précise-t-ilMise en appétit ,on ne peut plus frontale: l'homme ,fusil mitrailleur en bandoulière court ,brave les flaques d'eau ,ouvre la voie à une horde de véhicules tout terrain ,s'arrête net ,ouvre le feu et mitraille le ciel un sourire inquiétant sur les lèvres"Qu'y a-t-il à comprendre ? Une nouvelle démonstration de force de Ramzan Kadyrov, sous clône de Mad Max serait- elle de nature à surprendre les commentateurs ?Certainement pas Elle mérite toutefois d'être mentionnée car à cette dernière prestation de l' homme fort de Tchéchènie , il faut marier d'autres apparitions à l'écran.Hasard du calendrier - aime à souligner le site des blogs hébergés par le monde.fr,Big Browser -,hasard du calendrier, Ramzan Kadyrov joue aussi dans un autre film sorti récemment. Mais cette fois, contre son gré!Financé par l'organisation Open Russia de Mikhaïl Khodorkovsky, l'ancien magnat du pétrole qui a passé dix ans en prison en Sibérie, le documentaire" La Famille "décrit Ramzan Kadyrov comme un tyran qui a mis la Tchétchènie à sa botte. En se fondant sur les témoignages de journalistes, de membres d'ONG et de politologues, il décrypte le système mis en place par celui qui se décrit comme "le fils" de Valdimir Poutine."C'est une personne qui a transformé la Tchétchénie en son domaine féodal", dit Mikhaïl Khodorkovski en introduction du documentaire, qui recense les violations des droits de l'homme, les détournements de fonds, les intimidations et les meurtres dont sont accusés Kadyrov et sa milice personnelle, estimée à plusieurs dizaines de milliers de personnes.Le témoignage de Sergueï Babinets du Comité contre la Torture ,témoignage enregistré à Grozny ,est emblématique de ces exaxctions attribuées aux" Kadyrovsky ".Que dire de cet autre témoignage, celui d'un père de famille ,receuilli en campagne ,loin des boulevards bitumeux et de ces gratte -ciel esseulés dubaïens ,ce père qui a perdu deux de ses filles ,il y a deux ans .On lui a fait savoir quelles étaient mortes et rien de plus .A Grozny,où on préfère sans doute commenter les performances d'acteur de Ramzan Kadyrov, aucune réaction officielle n'a été donnée à celui de Mikhaïl Khodorkovski. En avril, les locaux d'Open Russia à Moscou avaient été investis par la police qui affirmait enquêter sur l'organisation de manifestations non-autorisées. Selon Mikhael Khodorkovski, les policiers étaient surtout intéressés par le documentaire en préparation.On y apprend aussi que chaque citoyen tchétchène "doit verser chaque mois de l'argent à la fondation Akhmat Kadyrov (du nom du père de Ramzan).Les fonctionnaires doivent donner 10 % de leur salaire, et ceux qui travaillent dans le privé jusqu'à un tiers. Les patrons donnent la moitié de leurs revenus", rapporte le site Meduza.Dans ce documentaire La famille ,affleurent les multiples références à l' Islam ,alignées par celui qui se présente comme le chantre de la "normalisation". ET l'on croit s 'étouffer ,quand il affirme que ces fonds , à l' origine de ces constructions grandiloquentes ,viennent d' Allah ,s'étouffer face à tant de cynisme!C'est un document qui ne fait pas de révélations fracassantes ,mais il a le mérite de mettre bout à bout les affaires louches dans lesquelles il a trempé (la dernière étant l'assassinat de l'opposant russe Boris Nemtsov, le 27 février dernier),ainsi que ses méthodes brutales et sa proximité avec le Kremlin. Dans son dernier opus "Les nouvelles de Tchéchènie ,"bulletin d'information mensuel sur la Caucase du Nord , la question de cette proximité - complexe - avec le Kremlin est abordée .De nombreux indices sont apparus dans les médias , pointant l'implication de personnages officiels tchéchènes ,après l'élimination de Boris Nemtsov . Le Bulletin cite le remarquable journal moscovite "Novaïa Gazieta ." Poutine se trouve aujourd'hui confronté à un choix difficile entre Kadyrov , son protégé et le FSB sa maison "'.Est ce de nature à sonner le glas du règne de Ramzan Kadyrov" Dictateur et acteur parfois malgré lui ",comme le titre le Blog du Monde.fr ?Les dernières phrases de la Famille ,le film financé par l' Organisation Open Russia de Mikhael Khodorkovski nous éclairent "Ramzan Kayrov est le symbole de la victoire de Poutine en Tchéchènie et le garant de la paix dans le Nord du Caucase "Compris !?

Références

L'équipe

Thomas Cluzel
Production