Me Henri Torrès et Me Tabet aux Assises de la Seine à Paris en novembre 1934. (Photo by Keystone-France/Gamma-Rapho
Me Henri Torrès et Me Tabet aux Assises de la Seine à Paris en novembre 1934. (Photo by Keystone-France/Gamma-Rapho
Me Henri Torrès et Me Tabet aux Assises de la Seine à Paris en novembre 1934. (Photo by Keystone-France/Gamma-Rapho  ©Getty - Keystone-France/Gamma-Rapho
Me Henri Torrès et Me Tabet aux Assises de la Seine à Paris en novembre 1934. (Photo by Keystone-France/Gamma-Rapho ©Getty - Keystone-France/Gamma-Rapho
Me Henri Torrès et Me Tabet aux Assises de la Seine à Paris en novembre 1934. (Photo by Keystone-France/Gamma-Rapho ©Getty - Keystone-France/Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

Robert Badinter convoque la figure déterminante dans sa vie que fut Henry Torrès, un grand avocat d'assises, dans ce quatrième entretien des "Mémorables".

En savoir plus

Ce quatrième temps des "Mémorables" est consacré à l'avocat Henry Torrès que Robert Badinter a rencontré à 22 ans. Il raconte le rôle déterminant qu'a joué dans sa carrière, ce "monument du barreau", "ce grand seigneur". Cette période de sa vie a été "extrêmement heureuse", confie-t-il. A ce moment, il était "en quête" d'une figure masculine dans sa vie, lui qui avait perdu son père à l'adolescence. Or, Henry Torrès s'était "forgé une personnalité puissante", "ce n'était pas un modèle conforme", insiste-t-il et cela l'inspirait beaucoup.

Il était doué d'un génie oratoire incandescent, flamboyant qui faisait de lui aux audiences, un avocat immense, stupéfiant. On parlait toujours de sa voix de bronze qui pulvérisait les adversaires mais il avait aussi une vraie grande culture littéraire, pas du tout juridique - il n'était pas du tout un bon juriste - et une capacité d'improvisation extrême.

Publicité

Robert Badinter dit lui devoir beaucoup dans sa découverte du métier d'avocat, dans "la lutte à la barre", toujours mû par sa passion pour la dignité humaine. Il lui a appris aussi à "regarder les hommes, pas les carrières. Il faut regarder les êtres."

Une production de Joël Calmettes, réalisée par Pierrette Perrono.

Mémorables - Robert Badinter, entretien 4/15 : Mon maître (Première diffusion : 07/02/2002)

Une archive France Culture/INA

Références