Publicité
En savoir plus

A l’heure où le Ministère de l’Education et celui des Droits des Femmes promeuvent leur** ABCD de l’égalité filles ** **garçons ** et alors qu’un rapport contenant 30 propositions pour lutter contre les stéréotypes dès l’enfance est rendu à Najat Vallaud-Belkacem ce soir,

Rue des écoles s’intéresse au sort… des garçons !

Publicité

Ces derniers sont de plus en plus présentés comme moins adaptés à l’école, victimes d’une institution plus favorable aux filles dans ses attendus, entendez : disciplinées et dociles, elles seraient plus attentives, elles auraient aussi des capacités langagières plus précoces, apprendraient plus vite à lire… et caetera

Antoine Compagnon , Professeur au Collège de France déclarait récemment dans le Figaro que la féminisation de l’enseignement dévalorisait le métier

Et d’autres théories commencent à circuler : le manque d’hommes dans les écoles serait préjudiciable aux garçons, alors en perte de repères.

« La féminisation massive du corps enseignant (aboutit) à ce que l’instruction délivrée à l’école soit identifiée aux rôles féminins. La culture avec ses objets électifs que sont la lecture, le goût du langage châtié, c’est une affaire de filles, de « meufs », de « pédés .* Elle est rejetée par les garçons* » - et nous devons cette explication à Marcel Gauchet, nous l’avons retrouvée dans la Revue Books de juin 2013.

Alors machisme larvé au vraie tentative de comprendre des différences « genrées » de résultats ?

L’école a-t-elle un problème avec les garçons ?

Ou plutôt, quel est le vrai problème auquel renvoient les difficultés qu’ils rencontrent ?

Trois invités aujourd'hui dans Rue des écoles pour parler de l'Egalité à l'école.. ** Filles / Garçons..**

  • Jean-Louis Auduc , Chargé de cours à l'Université Paris X - Nanterre La Défense, ancien Directeur d'IUFM et auteur de nombreux articles sur le statut des garçons à l'école aujourd'hui et auteur de l'essai Sauvons les garçons (Editions Descartes & Cie, 2009)
  • **Catherine Monnot, ** Docteur en anthropologie sociale et culturelle, chercheuse associée au LISST-CAS (EHESS-UTM) et enseignante en Histoire-Géographie dans le secondaire à Toulouse . Elle est l'auteur de l'essai **Petites filles : l'apprentissage de la féminité ** (Autrement, nouvelle édition octobre 2013) - (elle est au téléphone depuis Toulouse, où elle enseigne)
  • *Yves Raibaud, ** Géographe, Maître de conférences HDR à l'Université de Bordeaux III Montaigne. Ses travaux de recherche portent sur la mixité dans les loisirs des jeunes et sur les cultures urbaines, comme les cultures masculines. Il a écrit plusieurs articles sur le sujet (Revue Vie * N°167 de janvier 2012) et est l'auteur avec A. Alessandrian de l'essai "Géographie des homophobies " (Arnand Colin, 2013) - (Il est au téléphone depuis Bordeaux où il enseigne).
Louise Tourret et Jean-Louis Auduc en pleine conversation dans le studio (hors micro !).
Louise Tourret et Jean-Louis Auduc en pleine conversation dans le studio (hors micro !).
© Radio France - G. Méric

Et du coté de l’actualité de l’école :

Le 16 janvier les premiers cours en ligne, Moocs , français débuteront sur la plateforme FUN : France Université Numérique.

Et demain également : des annonces de **Vincent Peillon ** sur l’éducation prioritaire (Vincent Peillon annoncera jeudi son plan pour l’éducation prioritaire : "des moyens supplémentaires et un allègement des obligations de service pour les profs en ZEP. Deux heures en moins par semaine pour renforcer le suivi des élèves et le travail en équipe dans environ 300 établissements "

Nous renviendions sur ce sujet la semaine prochaine avec notre invité Claude Thélot , dix ans après la grande consultation sur l’école, son fameux rapport et la loi qui introduisait le socle commun à l’école. Quel bilan ? Quels enseignements ?

Yves Raibaud
Yves Raibaud
© Radio France
Catherine Monnot
Catherine Monnot

Catherine Monnot , au téléphone depuis Toulouse