Publicité
En savoir plus

On le savait déjà ! Mais voilà qu’on le répète depuis un une semaine, étude PISA 2012 à l’appui : notre système éducatif se classe parmi les plus injustes socialement.

Autre fait, les élèves issus de l'immigration y sont particulièrement en difficultés scolaires , deux fois plus que les "autochtones". Il faut souligner que c’est davantage que dans les pays comparables, les Pays Bas par exemple font beaucoup mieux que nous dans ce domaine. Pire, les différences de niveau se perpétuent en France à la deuxième génération ! (respectivement 83 points de retard pour le permière génération d'immigrés et 32 points pour la seconde).

Publicité

Cette question n’est pas nouvelle, nous allons remonter dans le temps avec nos invités pour** comprendre pourquoi l’intégration à l’école fonctionne si mal** et quelles pistes explorer pour une meilleure prise en charge de ces difficultés.

Nos deux invités :

  • Régis Guyon , Historien de l'intégration et rédacteur en chef de la Revue "Diversité " (qui fête son 40ème anniversaire)

- Maryse Esterle , sociologue, maîtresse de Conférence honoraire à l'Université d'Artois, chercheure au CESDIP-CNRS. Son champ de réflexion s'intéresse aux bandes de jeunes, au décrochage scolaire (tous publics scolaires, collégiens lycéens, issus de l’immigration ou pas) elle a publié des articles scientifiques sur ces thèmes et un livre, *Les élèves transparents * , concernant les collégiens qui arrêtent leur scolarité avant 16 ans (Presses du Septentrion, 2007).

Régis Guyon et Maryse Esterle
Régis Guyon et Maryse Esterle
© Radio France - G. Méric
Couverture du dernier N° de la Revue "Diversité"
Couverture du dernier N° de la Revue "Diversité"

**Dernier N° de la revue "Diversité" : **

La ville, l'école, la diversité

(N° 173 - 3ème trimestre 2013)