Plaisir, effort, transmission … comment marier ces notions, sans angélisme éducatif ?
Plaisir, effort, transmission … comment marier ces notions, sans angélisme éducatif ? ©Getty - 	Per-Anders Pettersson
Plaisir, effort, transmission … comment marier ces notions, sans angélisme éducatif ? ©Getty - Per-Anders Pettersson
Plaisir, effort, transmission … comment marier ces notions, sans angélisme éducatif ? ©Getty - Per-Anders Pettersson
Publicité

Pourquoi aller à l’école ? Eh bien pourquoi pas pour le plaisir d’apprendre !

Avec
  • Philippe Meirieu Spécialiste de la pédagogie et professeur émérite à l’université Lumière Lyon 2
  • Loys Bonod enseignant et auteur du blog laviemoderne.net

C’est d’une certaine manière le souhait que formule Philippe Meirieu  dans son ouvrage, un manifeste : "Le plaisir d'apprendre".

Ma conviction est faite et je n'en démordrai pas : dans la course effrénée que vivent nos enfants aujourd'hui, la découverte du plaisir d'apprendre reste l'acte fondateur de toute éducation.

Publicité

Comment enseigner à celui qui n'a pas envie d'apprendre ? Comment lui donner le goût du savoir ?  Car la transmission est fragile, souvent aléatoire ; l'apprentissage, lui, est parfois ingrat et semé d'embûches. Susciter le désir d'apprendre et faire accéder à la joie de comprendre, voilà l'enjeu essentiel de toute éducation. Il s'agit de replacer le plaisir au coeur des apprentissages, et cela tout au long de la vie.

Plaisir, effort, transmission … comment marier ces notions, sans angélisme éducatif ?

Et aussi, un enseignant (au téléphone), Loys Bonod ,

Professeur certifié de lettres classiques. enseigne depuis 14 ans, dont les 8 premières années dans plusieurs collèges de ZEP, des Mureaux à Sarcelles, et depuis 3 ans au lycée Chaptal à Paris. Il est également blogueur (la vie moderne.net)