Vie nocturne madrilène, en 1980 - Paolo Monti
Vie nocturne madrilène, en 1980 - Paolo Monti
Vie nocturne madrilène, en 1980 - Paolo Monti
Publicité
Résumé

Dans les quelques années qui suivent la mort de Franco, un mouvement de renouveau artistique sans précédent s'empare des principales villes espagnoles. Les influences du punk, de la New Wave, ou du Pop Art y sont incorporées dans une esthétique excentrique, festive et survitaminée : la Movida.

avec :

Magali Dumousseau-Lesquer (Enseignante à l'université d'Avignon, spécialiste de la contre-culture espagnole).

En savoir plus

En novembre 1975, la mort de Franco donne l'occasion à la jeunesse espagnole de revendiquer ses aspirations à la modernité et en particulier à la démocratie, et une ère de renouveau culturel bouillonnant s'engage dans tout le pays. Tandis que différentes scènes souterraines et plus ou moins isolées les unes des autres répercutaient déjà en Espagne des influences venues d'autres pays d'Europe (où triomphe alors la New Wave ou le Punk), l'élan libératoire qui se répand alors dans la société favorise l'émergence d'un mouvement collectif, glam, coloré, punk, provocateurs tout en tournant le dos à la politique : se croisent alors des cinéastes, des groupes de musique, des créateurs et créatrices de mode, des photographes, ainsi des illustrateurs et illustratrices qui tous ensemble dessinent une imagerie et quelques codes artistiques partagés… Dans les années 1980, cette contre-culture est devenue dominante, et elle triomphe commercialement sous le nom de Movida.

Aujourd'hui, Magali Dumousseau-Lesquer nous replonge dans cette époque héroïque de l'art espagnol, ou Pedro Almodovar, la chanteuse Alaska, les photographes Ouka Leele et Pablo Pérez-Mínguez, des groupes de musiques tels que Radio Futura, de nombreux dessinateurs de fanzines ou des peintres étaient susceptibles de se rencontrer aux mêmes soirées...

Publicité
  • Magali Dumousseau-Lesquer est maitresse de conférence à l'Université d'Avignon, spécialiste de la contre-culture espagnole. La Movida - Au nom du père, des fils et du Todo Vale est paru aux éditions Le Mot et le Reste en 2012.
Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Laurence Jennepin
Collaboration
Cyril Marchan
Production déléguée
Didier Pinaud
Collaboration
Anne-Vanessa Prévost
Collaboration
Aloïs Guérin
Stagiaire