Les étagères d'une bibliothèque. ©Getty
Les étagères d'une bibliothèque. ©Getty
Les étagères d'une bibliothèque. ©Getty
Publicité
Résumé

Organiser une bibliothèque c'est concrétiser, en dehors de soi, une certaine façon de penser.

avec :

William Marx (Professeur au Collège de France, titulaire de la chaire "littératures comparées". Ecrivain français, essayiste, critique et historien de la littérature.).

En savoir plus

En 1876, le bibliographe américain Melvil Dewey à divisé l’ensemble des livres en 10 catégories. Ce qu'on appelle la "classification décimale de Dewey" est donc un système qui classe l'ensemble du fonds documentaire d'une bibliothèque en s'appuyant sur une dizaine de questions fondamentales telles que : Comment organise-t-on l’information ? Qui suis-je ? Pourquoi sommes-nous  là ? Comment communiquons-nous avec les autres ? Comment expliquer le monde autour de moi ? Comment contrôler ce qui m’entoure ? que faire de mon temps libre ? Quelles sont les histoires de nos vie ? Comment était le monde dans le passé et aujourd’hui ?

58 min

Si l’écrivain et éditeur italien Roberto Calasso disait que le classement d’une bibliothèque est en vérité un thème profondément métaphysique, il est possible également de se demander si cette manière d'établir un tel partage de l’univers de la connaissance à partir d'une classification aussi rationnelle ne relève pas plutôt d'un changement anthropologique.

Publicité
  • L'invité : William Marx, philologue, historien et critique de la littérature, professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de Littératures comparées, auteur notamment de Vivre dans la bibliothèque du monde publié chez Fayard en 2020 et d'un essai intitulé Vie du lettré paru aux éditions de Minuit en 2009.
Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Laurence Jennepin
Collaboration
Didier Pinaud
Collaboration
Anne-Vanessa Prévost
Collaboration
Clémentine Boulard
Production déléguée