Le Bibliothécaire, par Giuseppe Arcimboldo, vers 1566
Le Bibliothécaire, par Giuseppe Arcimboldo, vers 1566
Le Bibliothécaire, par Giuseppe Arcimboldo, vers 1566
Publicité
Résumé

À la fois objet physique et forme de la connaissance, le livre fait partie intégrante de nos vies, individuellement et collectivement. Retracer son histoire nous montre quelles étapes, pratiques ou querelles ont conduit à cette forme aujourd'hui canonique de consigner les savoirs et les récits.

avec :

Christine Bénévent (Titulaire de la chaire d'histoire du livre moderne à l'École nationale des chartes), Filippo Ronconi (Expert en histoire médiévale, écriture, manuscrits et migrations au Moyen Âge, maître de Conférences HDR à l'EHESS de Paris).

En savoir plus

Symbole d'un savoir dont les bibliothèques sont les temples, le livre est un objet social qui concentre à tort ou à raison des enjeux de prestige, de pouvoir conféré à la culture légitime, d'accès à la connaissance ou d'éloignement vis-à-vis de celle-ci. Emballé dans du papier de soie par un bibliophile soigneux ou écorné au fond d'un sac de plage, les livres sont aussi des objets de plaisir, aussi bien songeur que sensoriel.

Le livre est donc omniprésent dans l'imaginaire contemporain comme dans la vie matérielle, tant et si bien que les valeurs et les usages qui leur sont attribués peuvent sembler infinis (ainsi que le constate Christine Bénévent, notre invitée du jour). Retracer l'histoire du livre comme objet, c'est donc découvrir quels enjeux, quelles batailles de pouvoir politiques ou religieuses ont émaillé le cours de cette histoire, et comment elles ont forgé ces valeurs et usages… Des supports antiques à ceux de l'ère numérique, l'histoire matérielle du livre est faite d'innovations technologiques, commerciales et formelles, qui sans cesse mettent et remettent en jeu les modalités de la connaissance, sa diffusion ou son rôle commun… Filippo Ronconi nous le montre, l'histoire du livre ne consiste pas en une succession d'étapes intermédiaires s'acheminant inévitablement vers une forme définitive telle qu'on la connait actuellement : les rouleaux, les codex ou les tablettes de cire ont pu coexister, correspondant chacun à différentes pratiques de l'écriture et de la lecture. C'est ce chemin de crête, où l'histoire des idées est inhérente à l'histoire matérielle, que retrace notre émission d'aujourd'hui.

Publicité
  • Filippo Ronconi est maître de conférences à l'EHESS, historien du monde méditerranéen et spécialiste du livre manuscrit et des ses circulations à l'Antiquité et au Moyen Âge. Son ouvrage Aux Racines du livre est paru aux éditions de l'EHESS en 2022.
  • Christine Bénévent est titulaire de la chaire d’Histoire du livre et de bibliographie de l'École des Chartes. Elle est l'autrice de Miroirs d'encre - Histoire du livre, désirs de lecture, paru en 2022 aux éditions de l'EHESS.
Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Anne-Vanessa Prévost
Collaboration
Didier Pinaud
Collaboration
Laurence Jennepin
Collaboration
Cyril Marchan
Production déléguée
Aloïs Guérin
Stagiaire