New York Stock Exchange en 1948, la plus grande des bourses mondiales. Par métonymie, on l'appelle souvent Wall Street.
New York Stock Exchange en 1948, la plus grande des bourses mondiales. Par métonymie, on l'appelle souvent Wall Street. ©Getty
New York Stock Exchange en 1948, la plus grande des bourses mondiales. Par métonymie, on l'appelle souvent Wall Street. ©Getty
New York Stock Exchange en 1948, la plus grande des bourses mondiales. Par métonymie, on l'appelle souvent Wall Street. ©Getty
Publicité

Wall Street est cette surface étroite de deux kilomètres carrés à l’extrémité de Manhattan qui empile dans des gratte-ciels des milliers de banques, de maisons de titres et de courtage, d’agences de notation, d’analystes et de consultants qui font l'histoire financière américaine.

Avec
  • Michel Van der Yeught professeur émérite à l’université d’Aix-Marseille, spécialiste d’anglais financier et d’histoire boursière américaine

Matthieu Garrigou-Lagrange s'entretient avec Michel Van der Yeught, enseignant à l’université d’Aix-Marseille, spécialiste d’anglais financier et d’histoire boursière américaine, auteur notamment d’un Manuel d’anglais de la bourse et de la finance, publié aux éditions Ophrys en 2013, et d’une Histoire de Wall Street paru en 2009 aux éditions ESKA.

La visite par les touristes de Wall Street prend des airs de pèlerinage tant ce lieu est devenu mythique dans la mémoire collective. Mais que désigne cette appellation ? Est-ce uniquement le nom de la célèbre rue où se loge la Bourse de New York ? N'est-ce pas plutôt le symbole du capitalisme, son "temple" et sa "scène" ?

Publicité

L'histoire financière américaine s'y est déroulée avec grands fracas et continue de s'y produire chaque jour, rassemblant la plus grande concentration de capitaux et la plus importante communauté financière du monde. Dans cette rue, les membres du Gotha des affaires (la banque Morgan, Citigroup, Goldman Sachs, l’agence Dow Jones, Moody’s, Standard & Poor’s) côtoient les institutions financières fédérales, dans un cadre architectural qui coordonne l'histoire du vieux quartier (Trinity Church, Fraunces Tavern, le Federal Hall, la petite place du Bowling Green ornée d’une statue de taureau) aux constructions ultramodernes. 

En quoi l’histoire de Wall Street diffère-t-elle de celle des autres places boursières historiques de Londres ou de Paris ? Pourquoi l'image de Wall Street hérite-t-elle de l'opposition historique entre l'Amérique agraire puritaine et les adeptes de la finance en ville ? Ce qui est certain, c'est que l'histoire des États-Unis embrasse la pratique de la spéculation, qui, selon Tocqueville, se décèle chez tous les américains, cultivateurs et hommes d'affaires confondus.

59 min