Le néolithique est-il une révolution ?

Préhistoire, Danemark, Illustration de l'âge néolithique par De Agostini Editorial
Préhistoire, Danemark, Illustration de l'âge néolithique par De Agostini Editorial ©Getty
Préhistoire, Danemark, Illustration de l'âge néolithique par De Agostini Editorial ©Getty
Préhistoire, Danemark, Illustration de l'âge néolithique par De Agostini Editorial ©Getty
Publicité

Que savons nous de ces dix millénaires qui séparent les hommes préhistoriques des Gaulois ?

Avec
  • Jean-Paul Demoule Archéologue et préhistorien français. Professeur émérite de protohistoire européenne à l’université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, membre honoraire de l'Institut universitaire de France et ancien président de l'Inrap

Matthieu Garrigou-Lagrange s'entretient avec l'archéologue et professeur émérite Jean-Paul Demoule, spécialiste du néolithique et de l'âge de Fer, auteur de l'ouvrage "Les dix millénaires oubliés qui ont fait l'Histoire", publié aux éditions Fayard et réédité dans la collection de poche Pluriel, ainsi que d'un nouvel essai intitulé "Trésors de l’archéologie. Petites et grandes découvertes pour éclairer le présent" qui sera publié le 6 octobre prochain aux éditions Flammarion.

Il semble que les programmes scolaires mais aussi les émissions de radio ou de télévision aient oublié de nous renseigner sur cette période décisive de l'histoire de l'humanité qu'est le néolithique. Mais ne devrions-nous pas parler plutôt d'une "révolution néolithique" ? Si les archéologues ne s'accordent pas tous sur la justesse de cette expression, elle a au moins le mérite de souligner les profondes mutations qui ont marqué cette période, tels que l'invention de l'agriculture et de l'élevage, mais aussi l'institution des premiers chefs et le début de la guerre, de la domination masculine, des migrations, des peuples, de l'art, ou encore des dieux. 

Publicité

L'équipe