Les sœurs Brontë représentées par leur frère, Patrick Branwell Brontë
Les sœurs Brontë représentées par leur frère, Patrick Branwell Brontë
Les sœurs Brontë représentées par leur frère, Patrick Branwell Brontë ©Getty - Patrick Branwell Brontë
Les sœurs Brontë représentées par leur frère, Patrick Branwell Brontë ©Getty - Patrick Branwell Brontë
Les sœurs Brontë représentées par leur frère, Patrick Branwell Brontë ©Getty - Patrick Branwell Brontë
Publicité
Résumé

Quel mystère cache la famille Brontë ? Le mythe des trois sœurs passées à la postérité intrique aventures littéraires et familiales, où l'on découvre d'autres figures importantes : le père, le frère, la mère partie trop tôt...

avec :

Jean-Pierre Ohl (Écrivain).

En savoir plus

Des trois auteures incontournables de la littérature britannique que constituent Charlotte, Emily et Anne Brontë, c'est peut-être la seconde que nous connaissons aujourd'hui le mieux, pour son roman Les Hauts de Hurlevent, paru en 1847 et reconnu pour l'un des plus grands classiques de la littérature mondiale du XIXe siècle. C'est pourtant Charlotte qui avait d'abord accédé à la célébrité pour un ouvrage publié la même année et d'une ampleur non moindre : Jane Eyre. Tandis que La Recluse de Wildfell Hall, écrit par la benjamine, suscite aujourd'hui un regain d'intérêt, on redécouvre également les poèmes du frère, Patrick Branwell Brontë, publiés dans l'édition de la Pléiade aux côtés des écrits de ses sœurs. Comment expliquer le foisonnement artistique de la fratrie, la passion qui traverse leurs œuvres, quand tous vécurent la majeure partie de leur vie reclus à l'austère presbytère de Haworth, loin de toute mondanité et comme retranchés en eux-mêmes, dans leur imaginaire et dans leurs jeux ?

Une première façon d'éclairer ce mystère – ou peut-être de l'épaissir – consiste à se pencher sur la figure du père qui survivra à ses six enfants. Fils d’un fermier illettré, celui-ci parvient à mener des études de théologie à Cambridge avant d'être ordonné prêtre en 1807. C'est lui qui conduira la famille Brontë dans la région du Yorkshire qui imprègnera l'œuvre de ses enfants par son isolement, ses paysages et les mœurs prêtées à ses habitants, mais également parce qu'elle est l'un des premiers berceaux de l'industrialisation naissante. Se pencher sur la vie de la famille Brontë, entre autarcie et participation passionnée au monde par la littérature, c'est donc également dessiner un moment crucial de l'histoire de la Grande-Bretagne, parcourir les causes et les combats qui la traversent, les aspirations religieuses et mystiques qui la travaillent.

Publicité
  • L’invité : Jean-Pierre Ohl est l’auteur de la biographie Les Brontë, parue dans la collection « Folio. Biographies » des éditions Gallimard, en 2019. Dans la même collection, il a aussi consacré un ouvrage à Charles Dickens, paru en 2011. Il est également l’auteur de romans, notamment Le chemin du diable publié chez Gallimard en 2017.

En savoir plus : Daphné du Maurier raconte la mort de Branwell Brontë

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Anne-Vanessa Prévost
Collaboration
Didier Pinaud
Collaboration
Laurence Jennepin
Collaboration
Cyril Marchan
Production déléguée