Musidora représentée sur l'affiche du sixième épisode des Vampires, Louis Feuillade, 1916
Musidora représentée sur l'affiche du sixième épisode des Vampires, Louis Feuillade, 1916
Musidora représentée sur l'affiche du sixième épisode des Vampires, Louis Feuillade, 1916 - ullstein bild Dtl.
Musidora représentée sur l'affiche du sixième épisode des Vampires, Louis Feuillade, 1916 - ullstein bild Dtl.
Musidora représentée sur l'affiche du sixième épisode des Vampires, Louis Feuillade, 1916 - ullstein bild Dtl.
Publicité
Résumé

Jeanne Roques (1889-1957), connue sous le nom de Musidora, n'est pas seulement une des premières stars du cinéma muet, dont le rôle dans "Les Vampires" de Louis Feuillade marqua l'imaginaire de toute une génération : elle fut aussi cinéaste, romancière et membre fondatrice de la Cinémathèque...

avec :

Carole Aurouet (maîtresse de conférences habilitée à l'Université Gustave Eiffel, docteure en littérature et civilisation françaises et spécialiste de Jacques Prévert).

En savoir plus

Observer le succès prodigieux que connut Musidora au cours des années 1910 fait apparaitre tout un pan de la vie culturelle parisienne telle qu'elle s'ébattait à la veille de la Première Guerre mondiale et se poursuivit au cours de celle-ci. D'abord repérée pour son rôle dans une revue des Folies Bergère (un spectacle dans lequel étaient projetés des passages films), Musidora incarne une certaine continuité entre les scènes et les écrans des grands boulevards, un moment où le cinéma prend son essor comme art de masse et signe le triomphe achevé de la modernité industrielle et urbaine. Les premiers auteurs reconnus et les premières vedettes apparaissent dans le sillage de Léon Gaumont et de Charles Pathé... Louis Feuillade tourne alors des feuilletons à raison de plusieurs dizaines de films par an.

C'est dans l'un des classiques de ce dernier que Musidora fait ses apparitions les plus marquantes. Dans Les Vampires, elle incarne Irma Vep, un troisième rôle qui deviendra rapidement tête d'affiche : une criminelle en combinaison de soie dont la silhouette, toute en souplesse et érotisme discret, marque une génération. Ainsi, quelques années plus tard, André Breton et les surréalistes feront de Musidora leur égérie, et celle qui est désormais la "première des vamps" a inventé un archétype cinématographique féminin qui perdure jusqu'à nous, à travers le personnage de Catwoman par exemple... Une figure fascinante également pour Olivier Assayas, qui a construit un film autour d'elle en 1996, ainsi qu'une série à l'affiche du prochain festival de Cannes.

Publicité

Toutefois, il serait réducteur de résumer Musidora à son apparition dans Les Vampires, et même à sa carrière d'actrice. Elle connut aussi certains succès comme romancière, poète, dramaturge et cinéaste. Férue de littérature comme de cinéma, elle entretiendra plusieurs amitiés avec les auteurs de son temps, en particulier Colette et Pierre Louÿs, adaptera des romans de ses pairs, et participera même, aux côtés d'Henri Langlois, à la création de la Cinémathèque française, au sein de laquelle elle aura des responsabilités jusqu'à sa mort.

La "souris d'hôtel" Irma Vep s'est insinuée jusque dans la Pièce jointe... Romain de Becdelièvre évoque le regard d'Olivier Assayas sur cette figure, et lui cherche des avatars contemporains.

Écouter : Irma Vep et ses avatars sont immortels

L'invitée :

  • Carole Aurouet est enseignante-chercheuse à l'université Gustave Eiffel. Elle est membre du consortium du projet "Ciné08-19" sur l'Histoire du cinéma en France de 1908 à 1919, et a coordonné en 2020 le colloque Musidora, qui êtes-vous ?, dont la publication des actes est prévue pour l'automne 2022 aux éditions de Grenelle. Par ailleurs, elle a également signé Le Cinéma de Guillaume Apollinaire - Des manuscrits inédits pour un nouvel éclairage (Grenelle, 2018) ou Le Cinéma des poètes - De la critique au ciné-texte (Le Bord de l'eau, 2014).
Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Anne-Vanessa Prévost
Collaboration
Didier Pinaud
Collaboration
Laurence Jennepin
Collaboration
Cyril Marchan
Production déléguée