Vue du temple Angkor Vat, Cambodge, octobre 2019 ©Getty
Vue du temple Angkor Vat, Cambodge, octobre 2019 ©Getty
Vue du temple Angkor Vat, Cambodge, octobre 2019 ©Getty
Publicité
Résumé

Principal site archéologique de l’Asie du Sud-est, Angkor s’étale sur 400 kilomètres carrés parsemés d’une foule de temples et de monuments exceptionnels

avec :

Thierry Zéphir (Ingénieur d'étude au musée Guimet).

En savoir plus

Matthieu Garrigou-Lagrange s’entretient avec Thierry Zéphir, chargé d’études au musée Guimet, Musée national des arts asiatiques, et professeur à l’Ecole du Louvre. Il a été commissaire de l’exposition « Angkor et dix siècles d’ art khmer » qui s’est tenue au Grand Palais en 1997. Il est notamment l’auteur du guide "Angkor et ses temples", aux éditions Pacifique et "L’Empire des rois khmers", une coédition Gallimard/Réunion des musées nationaux.

C’est à partir de la seconde moitié du XIXè siècle, quand le naturaliste français Henri Mouhot passe quelques jours à Angkor, ancienne capitale abandonnée du Cambodge, que le public européen découvre ce lieu magique. Les manuscrits ont disparu, rendant l’histoire de la cité des rois khmers, fondée au IXè siècle,  difficile à reconstituer. Seule subsiste la trace des rois, tous plus ou moins usurpateurs, qui se sont succédés au pouvoir. Ils enrichissent l’œuvre de leurs prédécesseurs dans un foisonnement de temples, de structures hydrauliques, de sculptures, de sanctuaires, de terrasses, de tours décorées de visages colossaux… Le tout sculpté de figures mythologiques et de statuettes qui seront l’objet de pillages, auxquels un certain André Malraux ne saura résister, échappant de justesse à la prison ferme.

Publicité
Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Anne-Vanessa Prévost
Collaboration
Didier Pinaud
Collaboration
Laurence Jennepin
Collaboration
Clémentine Boulard
Production déléguée