A quoi la peur nous sert-elle ?

L'Endurance prise dans les glaces au cours de l'expédition transantarctique conduite par Ernest Shackleton de 1914-1917
L'Endurance prise dans les glaces au cours de l'expédition transantarctique conduite par Ernest Shackleton de 1914-1917 ©Getty - Frank Hurley/Scott Polar Research Institute, University of Cambridge/Getty Images
L'Endurance prise dans les glaces au cours de l'expédition transantarctique conduite par Ernest Shackleton de 1914-1917 ©Getty - Frank Hurley/Scott Polar Research Institute, University of Cambridge/Getty Images
L'Endurance prise dans les glaces au cours de l'expédition transantarctique conduite par Ernest Shackleton de 1914-1917 ©Getty - Frank Hurley/Scott Polar Research Institute, University of Cambridge/Getty Images
Publicité

Que disent les scientifiques des origines de la peur ? Et ceux qui, aventuriers ou sportifs de l’extrême, choisissent de l’affronter ?

Le spectre de la peur va de la simple appréhension à la terreur pure. Quel rôle joue-t-elle dans nos existences ? Est-il possible de la maîtriser ? Dans L’Être et le Néant, Jean-Paul Sartre expliquait qu’un promeneur engagé sur un chemin étroit le long d’un précipice est moins effrayé par la probabilité d’y chuter que par la peur de s’y jeter lui-même. En somme, le vide nous impressionne surtout parce qu’il nous place face à notre liberté, en l’occurrence de choisir entre la vie ou la mort. Soit, mais que disent les scientifiques des origines de la peur ? Et ceux qui, aventuriers ou sportifs de l’extrême, choisissent de l’affronter ?

Invité : Gérard Guerrier, aventurier tous azimuts, auteur de Du courage (Paulsen, 2021), Eloge de la peur (Paulsen, 2019) et traducteur de Ernest Shackleton le boss de Mirella Tenderini (Paulsen, 2022).

Publicité

L'équipe