Publicité
En savoir plus

**Depuis le 6 octobre et jusqu'au 25 octobre, le Train du Climat sillonne la France. Une exposition itinérante installée dans trois voitures du train présente les causes et les effets du réchauffement climatique dans 19 villes. Un moyen inédit de faire connaître par le grand public, grâce à la collaboration des chercheurs eux-mêmes, les enjeux du climat dans la perspective de la COP21. **

Dans l'exposition du Train du Climat à Lyon
Dans l'exposition du Train du Climat à Lyon
- Isabelle Bonnet-Murray

Aujourd’hui, nous allons parler d’une opération particulièrement originale. Il s’agit du Train du Climat. Cette exposition itinérante est partie de Paris le 6 octobre et elle va sillonner la France jusqu’au 25 octobre. Ainsi, le Train du Climat fera escale dans pas moins de 19 villes. Un véritable tour de France de Paris à Nancy en passant par Annecy, Marseille, Toulouse, Libourne, La Rochelle, Brest ou Lille. Aujourd’hui, le Train du Climat est à Montpellier. L’occasion de nous interroger sur son objectif : expliquer au grand public les notions fondamentales du réchauffement climatique. Bien entendu, l’opération s’inscrit dans la préparation de la conférence sur le climat, la COP 21, qui se tiendra fin novembre à Paris.

Publicité

L’image d’un train parcourant la France pour apporter la bonne parole climatique est à la fois sympathique et problématique. S’agit-il d’une opération d’évangélisation militante telle que le débat public sur les nanotechnologies, en 2009 et 2010 ? Et comment rendre accessible une science, la climatologie, qui reste l’une des disciplines les plus jeunes tout en étant confrontée à l’un des problèmes les plus complexes auxquels l’homme s’est attaqué ? Le réchauffement climatique pose ainsi un double défi : scientifique d’abord et de communication ensuite. En effet, agir sur le climat est loin de ne dépendre que des seuls gouvernements. D’autant que les conférences internationales ont collectionné les échecs jusqu’à présent. Dans ce contexte, la mobilisation du public, sa capacité d’action sur le terrain et de pression sur le pouvoir politique apparaît comme une composante majeure du débat climatique. Le Train du Climat, avec ses Messagers, peut-il contribuer à une véritable prise de conscience dans ce domaine ?