Jean Cavaillès
Jean Cavaillès
Jean Cavaillès - Wikipédia
Jean Cavaillès - Wikipédia
Jean Cavaillès - Wikipédia
Publicité
Résumé

Jean Cavaillès était professeur de philosophie des sciences, et grand logicien. C’est précisément en tant que philosophe et logicien qu’il s’engagea dans la Résistance : parce que c’était la seule démarche logique, et donc nécessaire, pour celui qui prenait au sérieux la recherche de la vérité.

avec :

Hourya Benis-Sinaceur (directrice de recherche émérite, appartenant à l'Institut d'Histoire et Philosophie des Sciences et des Techniques (Institut fondé par Abel Rey, dirigé par Gaston Bachelard, Georges Canguilhem, etc.).), Jean-Jacques Szczeciniarz (philosophe mathématicien, Directeur du Département Histoire et Philosophie des Sciences de l'Université Paris DIDEROT Paris 7), Etienne Klein (Physicien, producteur de Sciences en question sur France Culture), Jacques Treiner (Physicien).

En savoir plus

Le 17 février 1944 était fusillé par l'Armée allemande. Il avait 40 ans. En 1923, il avait été reçu premier au concours d'entrée à l'Ecole Normale Supérieure de la rue d'Ulm. Agrégé de philosophie en 1927, docteur en mathématiques en 1937, il s'engage dans la Résistance en 1940 et participe à plusieurs réseaux avant d'être arrêté par la Gestapo le 28 août 1943. Pendant son engagement, il n'a jamais cessé d'enseigner et de mener des recherches en philosophie des sciences et en mathématiques. Comment la science a-t-elle conduit Jean Cavaillès à la Résistance ?